10 804 Coeurs Debout

DRAGONS - SALFORD (38-6).- Des Catalans au top ont étouffé des Red Devils en toc. La force des Dragons était sublime, elle a tout emporté sur son passage, la seule fausse note étant la grave blessure contractée par Justin Horo, à la 62è minute. Les Sang et Or se hissent au 6è rang du classement, à trois longueurs de Salford, 3è, qui perd une place.
Duport et Gigot ont brillé, imités notamment par Horo, Walsh, Myler, Casty, Inu, Aiton, Bosc, Simon, Garcia, Margalet. Photo Jean ROIG
Duport et Gigot ont brillé, imités notamment par Horo, Walsh, Myler, Casty, Inu, Aiton, Bosc, Simon, Garcia, Margalet. Photo Jean ROIG

"Nous sommes des milliers, un fleuve extraordinaire
Notre force est sublime, elle emportera tout
Et s'ils essaient encore ils se frotteront à mille coeurs debout"

Prémonitoires, étaient les paroles chantées par Cali sur la pelouse de Brutus, en guise de hors d'oeuvres, même si le sujet de Mille Coeurs Debout est autrement plus grave, puisqu'il s'agit de résistance durant des heures sombres de notre histoire.

N'empêche, il y avait ce lundi soir non pas mille, mais 10 804 Coeurs Debout. 10 804 spectateurs aux anges, face au spectacle total proposé par des Catalans auteurs de trois victoires en autant de rencontres, lors de cette toujours délicate période pascale.

Du coup, plombés à la fois par la chaleur et les deux jours de récupération en moins, par rapport à leurs hôtes, les Red Devils ne sont jamais sortis de leur boîte, asphyxiés par des rivaux en état de grâce, d'un bout à l'autre de ce duel à sens unique.

Eh oui, Cali, comme tu dis, "les Dragons c'est dément". Surtout quand ils entament un match avec la même farouche détermination, dans la trace de Rémi Casty, Justin Horo, Paul Aiton.

C'est quand le bonheur ?
C'est quand Richie Myler s'offre un contre à 60 mètres de l'en but anglais, pour voir, deux tenus plus loin, Vincent Duport, énorme ce samedi, mettre au fond cette lumineuse action collective.

C'est quand, une fois Junior Sa'u sorti, genou droit sérieusement amoché (32è), Luke Walsh, étincelant de maîtrise 80 minutes durant, envoie Louis Anderson sous la transversale, Duport étant le plus prompt à se saisir du ballon lâché par le Néo-Zélandais.

C'est quand Krisnan Inu cueille au vol une magique passe au pied de Myler.

C'est quand le même Myler exploite au mieux celle décochée cette fois par Walsh.

C'est quand Tony Gigot, désigné "joueur du match", intercepte une passe de Robert Lui (pour une fois, une seule, auteur d'un festival digne de son talent) pour marquer à son tour 60 mètres plus loin.

C'est, enfin, quand Duport signe un hat-trick sur une passe au pied de Thomas Bosc.

Cette même passe au pied du demi d'ouverture des Dracs qui avait permis, un peu après l'heure de jeu, à Justin Carney (pas Todd, transparent ou presque) de ne pas voir Salford rentrer au pays bredouille.

La fiche technique
DRAGONS - SALFORD 38-6
mi-temps 14-0
Arbitre Phil Bentham
10 804 spectateurs
 
Dragons : 6 essais Duport (6, 37, 79), Inu (56), Myler (68), Gigot (70), 5 transformations Walsh (6, 37, 56, 68) et Gigot (79), 1 pénalité Walsh (40), 2 drops Walsh (72, 75).
Salford : 1 essai J. Carney (66), 1 transformation Gareth O'Brien.

 
Horo, sérieusement blessé au tendon d'Achille droit, a quitté définitivement le terrain à la 62è.

 
DRAGONS : Gigot - Duport, Inu, Thornley, Yaha - (o) Walsh, (m) Myler - Casty, Aiton, Moa - L. Anderson, Horo - Garcia.
 
Sont entrés Ju. Bousquet, Simon, Th. Margalet, Bosc.

 
SALFORD : Gareth O'Brien - Greg Johnson, Welham, Sa'u, J. Carney - (o) T. Carney, (m) Dobson - Adam Walne, Logan Tomkins, Tasi - Josh Jones, Flanagan - Krasniqi.
 
Sont entrés Lui, Kopczak, George Griffin, Lannon. 

Classement
1 Castleford 16 pts 10 m +209
2 Leeds 16 pts 11 m +72
3 Salford 14 pts 11 m +57
4 Wigan 13 pts 10 m +44
- - - - - - -
5 Hull FC 13 pts 10 m +24
6 Dragons 11 pts 10 m -17
7 Wakefield 10 pts 10 m -4
8 St Helens 9 pts 10 m -6
- - - - - - - - -
9 Warrington 7 pts 10 m -65
10 Leigh 6 pts 11 m -47
11 Huddersfield 6 pts 11 m -121
12 Widnes 3 pts 10 m -146

 


Portrait de Herve Girette

Exact, autant pour moi je corrige. Merci

je crois que la passe au pied sur Duport qui marque ainsi son troisième essai, n'est pas le fait de Walsh mais bien de L'ami Bosco......
Rendons à César....