Benoît Albert : "Mes vacances à Hull"

Le co-entraîneur de Pia a passé trois semaines au coeur de Hull FC, entre la mi-juillet et le début août. Il raconte...
Peter Gentle, à gauche sur la photo, et Benoît, encadré par Lee Radford et Andy Hay, les entraîneurs adjoints de Hull FC.

D'un été à l'autre, les vacances de Benoît Albert sont studieuses. En 2011, le co-entraîneur de Pia avait séjourné trois semaines en Australie, au plus près de plusieurs clubs de NRL, notamment les Wests Tigers. Cette année, il a passé une bonne partie du mois d'août dans l'encadrement technique de Hull FC, à l'invitation de Peter Gentle, le coach des Airlie Birds. Il raconte son expérience.

Pourquoi Hull FC, Benoît ?

"J'avais sympathisé avec Peter Gentle, l'an passé en Australie, où il était chargé de l'attaque au sein du staff technique de Wests Tigers. Il m'a proposé un nouveau stage d'observation, cette fois à Hull FC, dont il est, depuis, devenu l'entraîneur principal. C'est ma troisième expérience de ce type, après l'Australie et les Dragons Catalans, que j'avais côtoyé de près durant quinze jours, en 2011."

Quel était votre quotidien, à Hull ?

"J'ai rejoint ce club peu après sa défaite au stade Gilbert-Brutus, mi-juillet, en match en retard de Super League, face aux Dragons, et j'y suis resté jusqu'à début août. J'ai été complètement immergé dans l'univers de Hull FC, partageant les trajets en bus, les vidéos individuelles pour les joueurs, les séances d'entraînement. L'accueil a été remarquable, notamment de la part de Shaun McRae, le "Director of Rugby".

Quelles comparaisons pouvez-vous faire entre ce que vous avez vécu à Wests Tigers en 2011, et dernièrement à Hull ?

"Globalement, on travaille plus individuellement en Australie, et plus collectivement en Angleterre. Les joueurs australiens prennent également plus de plaisir dans l'effort que les Anglais, qui sont moins enthousiastes. C'est aussi l'avis de Peter Gentle. Celui-ci estime que c'est culturel. Et, pour l'anecdote, la musique est proscrite en salle de musculation, chez les Wests Tigers."

Et entre votre expérience auprès des Dragons Catalans et celle vécue à Hull ?

"Trent Robinson et Peter Gentle sont tous les deux des pédagogues, volontiers portés sur le dialogue avec leurs protégés. Ils n'hésitent pas à passer plusieurs minutes avec un joueur, en tête-à-tête, après un entraînement, quand le besoin s'en fait sentir. En outre, j'ai remarqué qu'il n'y a pas un gros volume physique aux entraînements, à Perpignan comme à Hull, où la qualité de l'effort est privilégiée. Mais en matière de préparation physique, Keegan Smith insiste surtout sur l'explosivité, et Paul Devlin, son alter ego de Hull FC, sur la force. Tous les deux estiment cependant que la prévention des blessures et un facteur important. Sinon, j'ai noté des différences au niveau des plans de jeu, tant offensif que défensif, mais vous comprendrez que je ne vais pas rentrer dans les détails. Je vais simplement m'efforcer de voir ce que je peux adapter au niveau de Pia."