Grâce Kelly

DEMI-FINALE DE CHALLENGE CUP : HULL FC – LEEDS (43-24).- Le prince « Grâce » Kelly en tête, Hull FC a fait la démonstration de son talent, face à des Rhinos dépassés après la pause. Les Airlie Birds fouleront la mythique pelouse de Wembley le samedi 26 août, là où un an plus tôt ils avaient soulevé la Coupe d’Angleterre après avoir battu Warrington.

Lauréat de la Cup en 2014 et 2015, Leeds cette fois est tombé sur plus fort. Sur plus joueur, aussi. Car en ce samedi de festival offensif, il n’y avait pas de risque à attaquer, pour les Blancs et Noirs, champions de la prise d’initiatives plutôt que de la prise de risques, laquelle n’existe pas, dirait Jacques Jorda.
Non, en effet, on ne risque rien à attaquer, quand à la baguette on trouve « Classe Kelly », ou « Grâce Kelly », si vous préférez, tellement ce demi transpire les deux, la classe et la grâce.

Certes, dans un premier temps, Leeds aussi libérait les ballons, en même temps que les énergies, avec une passe au pied pour Hall sautant plus haut que Fonua pour l’ouverture du score. Mais, déjà, dans un stade de Doncaster à guichets fermés et à jeu ouvert, Kelly était roi : trou béant face à lui, crochet intérieur, essai. Son 18è en 21 matchs pour Hull FC.

Et comme Leeds était toujours là, si le saisissant une-deux entre Watkins et Tom Briscoe ne donnait rien, il n’en était pas de même avec ce coup de pied rasant profitant à Hall, 220è essais en 297 matchs, à la clé.

Mais quand Hull égalisait une deuxième fois, c’était Kelly qui se trouvait à la manœuvre, direction Tuimavave, via un relais de Sneyd, autre grand bonhomme de cette demie. Au pied, ce dernier alertait d’ailleurs bientôt… Kelly, dont la passe de chat faisait ronronner de plaisir Chris Green. Un troisième essai Black and White qui sonnait le glas des espoirs caressés par Leeds.

Car Hull FC ne disputait pas la moitié d’une demie, mais au contraire un match plein, entier. A l’image de cette action d’envergure initiée par Kelly, poursuivie par Tuimavave et le phénomène Shaul, la passe incertaine de Sneyd empêchant Fonua de conclure. Mais quel brio !
Comme cette passe au pied couronnée de succès, Talanoa déviant le ballon pour Tuimavave (24-12).

Les Rhinos respiraient encore un peu, un petit « à suivre » de Danny McGuire, dans l’axe, souriant à Watkins et à sa feinte de passe victorieuse, mais dans la foulée ou presque, « Grâce » Kelly remettait le nez à la fenêtre, super passeur pour Watts, lequel électrifiait la défense de Leeds.

Pour le fun, on avait droit sur la fin à un sprint de 80 mètres signé Shaul, venant de contrer une passe au pied de Watkins, et en guise de bien maigre consolation pour les Rhinos, une passe décisive de Houghton vers Scott Taylor.
Nul doute que le vainqueur de l’autre demie, ce dimanche, aura fort à faire, en finale, avec "Prince" Kelly et consorts.
 
LA FICHE TECHNIQUE
Hull FC – Leeds 43-24
Mi-temps 18-12
 
Hull FC : 7 essais Kelly (23), Tuimavave (35, 46), Chris Green (39), Watts (65), Shaul (71), Scott Taylor (74), 7 T et 1 drop (54) Sneyd.
 
Leeds : 4 essais Ryan Hall (19, 31), Watkins (60), Golding (80), 4 T Watkins (19, 31, 60) et Lilley (80).