Jean-François Albert veut faire durer le plaisir

CARCASSONNE - AVIGNON EN BARRAGE D'ACCÈS AUX DEMI-FINALES (CE DIMANCHE 16H STADE DOMEC).- Sans Bastien Escamilla ni Amar Sabri, blessés en finale de la Coupe, mais avec Clément Herrero et Alexis Escamilla, de retour, l'ASC devra prouver que son esprit de compétition est intact. Le directeur sportif du club analyse la situation.
Jean-François Albert espère que son neveu Vincent et les Carcassonnais ont encore faim.
Jean-François Albert espère que son neveu Vincent et les Carcassonnais ont encore faim.

Le pari était osé, risqué, en tournant le dos aux joueurs étrangers. Un peu plus de neuf mois plus tard, il est gagnant. Garant de la politique sportive de toutes les couches du club, Jean-François Albert a deux mérites. Il a su s'entourer l'été dernier d'un coach de confiance, son ami Patrick Alberola. Et accorder la sienne aux jeunes produits de l'ASC, Julien Agullo, Damien Tétart, Anthony Delgado, auxquels se sont greffés avec bonheur d'autres espoirs, issus de clubs voisins.

Tel Clément Herrero, révélation de la saison, qui a obtenu le feu vert ce vendredi après-midi de la part du docteur Christian Valero (suite à un KO l'ayant privé de la finale de la Coupe), Hakim Miloudi, une classe à l'état pur qui ne demandait qu'à être canalisée, Marc Meye, du genre fort des Halles, en provenance de Palau, Vincent Albert et Mathieu Tovena, qui faisaient l'an passé le bonheur des Dragons Catalans U19, le premier nommé formé à Carcassonne, le deuxième à Lézignan, Nicolas Pomié, 21 ans, ancien junior albigeois passé lui aussi par l'Academy des Dragons, avant de rallier le Toulouse Olympique, Geoffrey Zava, ex tour de contrôle du pack de Villeneuve-sur-Lot.

Des jeunes épaulés par deux autres reçues de choix, forts d'un palmarès plaidant pour eux, Jean-Philippe Baile, Paco Jamil, plus Jordan Sigismeau venu en cours de route apporter ses jambes et son envie.
Le tout pour une récompense quasi inespérée au départ de la compétition : le sacre en Coupe Lord Derby.

"Toujours envie de se faire plaisir"

Pour autant, le directeur sportif de l'ASC croit savoir que le groupe jaune et noir n'est pas rassasié. A l'image des compétiteurs qu'ont toujours été Teddy Sadaoui, Maxime Grésèque, Romaric Bemba.

A vérifier ce dimanche (16h) à Domec, cette fois sans le capitaine et régulateur du pack, Bastien Escamilla, victime d'une luxation acromio-clavicule, dimanche dernier en Avignon, ni ce bon vieux routier qu'est Amar Sabri, en proie à une légère déchirure au niveau des ischio-jambiers.

Mais Alexis Escamilla fait sa rentrée sur une aile, Clément Herrero à la mêlée, et "Pilou" Bourrel a amplement démontré, en finale de la Coupe, l'étendue de ses capacités. Surtout, indique Jean-François Albert, "l'excitation est toujours d'actualité", au sein du groupe.
"C'était notre grande force en début de saison, nous l'avons un peu perdu en fin de saison régulière, et on a vu à Avignon que les gars avaient toujours envie de se faire plaisir, sur le terrain", poursuit "Patoune", lequel fait néanmoins preuve de prudence.
"Les joueurs ont fourni de gros efforts en finale de la Coupe, et après un pic de performance, il existe toujours un risque que le soufflé retombe".

"Condition physique au top"

Une décompression à écarter, semble-t-il, même si l'ASC a déjà été fêtée, cette semaine, par la ville de Carcassonne. "Se remettre en mode compétition" est en tout cas le leitmotiv, à deux jours d'un nouveau rendez-vous capital, puisque également éliminatoire. Avec un atout dans la manche des Canaris : "leur condition physique, irréprochable dimanche dernier contre Lézignan".

Et l'esprit en alerte, persuadés que le SO Avignon se déplacera avec l'idée de profiter du compréhensible relâchement observé cette semaine de la part des lauréats de la Coupe.

"Les Provençaux espèrent probablement que nous serons un peu moins dans le dur, suite à cette victoire, sans parler du fait que malgré nos trois victoires contre eux cette saison (ndlr : deux en championnat, une autre en Coupe), nous avons souvent été en difficulté face à cette équipe constamment portée vers l'offensive", prévient Jean-François Albert.

Un technicien voulant toutefois croire que chez les siens, l'appétit vient en mangeant…

L'équipe :

H. Miloudi - A. Escamilla, Soubeyras, V. Albert, Sigismeau - (o) Grésèque, (m) Herrero - Jamil, Tovena, Bemba - Meye, Baile - Sadaoui.

Remplaçants : Tétart, Pomié, Zava, Agullo (ou Pierre-Louis Bourrel ou Lilian Albert).