L’USAP s'installe sur le podium en attendant beaucoup mieux

BILAN APRES 12 JOURNEES / L’USAP est dans les clous, suit son tableau de marche. Sans son accident de parcours face à Mont de Marsan, il y a 15 jours, elle serait en tête, au côté de Grenoble. Il lui faut être plus performante encore en déplacement pour suivre la cadence imposée par Grenoble qui vient de tomber de haut. Qui, en dépit de la claque que lui a infligée l’USAP reste le favori. Les chiffres clés de la 12e journée.
Ça a tapé dur dimanche à Aimé-Giral entre Catalans et Grenoblois. Mathieu Acebes, l'ailier polyvalent de l'USAP s'en souviendra.

1. L'USAP a présenté un contenu de première
grandeur face à Grenoble, le leader
 
Les chiffres doivent donner le vertige aux futurs adversaires de l'USAP quand ils vont se pointer à Aimé-Giral. Le 42-23 infligé à Grenoble, le leader incontestable de la ProD2 est un sacré message adressé à l'adversité. Et quand on pense que l'USAP était privée encore de quelques-uns de ses cadres comme Millo-Chluski, Farnoux, Bousquet, Piukala, Vivalda, Strokosch, Brown voire Lam et Bachelìer. Sans oublier que les Potgieter et Acebes ont été victimes de commotions, Pujol,touché à un genou.
 
Elle peut penser qu'elle a mangé seulement son pain noir. Cet USAP - Grenoble qui ressembla comme deux gouttes d'eau à un bon match de Top 14 est rassurant. On a vu des choses fantastiques, inhabituelles en Pro D2 avec un arbitrage de Top 14. Qui sanctionna toutefois beaucoup trop le jeu au sol, mais qui laissa je jeu évolué. Au delà de l'essai stratosphérique de Mathieu Acebes, qui a débloqué l'issue du match, on retiendra les 35 minutes de temps de jeu, la poignée de mêlées - 8 au total dont une seule en première mi-temps, une misère - les énormes temps de jeu facilités par la bonne pelouse d'Aimé-Giral et la météo ventée qui incitait les protagonistes à garder le ballon.
 
À ce jeu, l'USAP a été quasi parfaite. Quelle démonstration ! Et quel réalisme ! Un régal au niveau du contenu. Un bémol toutefois, ce n'était qu'un match de la 12e journée de Pro D2.
 
 
2. L'USAP a besoin d'avoir
peur pour élever son niveau de jeu
 
 
Elle a été pragmatique, l'USAP a certainement signé son meilleur match de Pro D2, compte tenu de l'opposition. Mieux que par le passé face à Pau, lyon, Oyonnax qui sont tous passés à la trappe. À croire qu'elle préfère les "gros ". C'est une évidence. Comme s'il fallait quelle ait peur pour être à son meilleur niveau.
 
Nous sommes de ceux qui pensons qu'elle joue le mieux au rugby et quand elle la fraîcheur physique, elle est intouchable à Aimé-Giral. Maintenant, elle va être la cible, loin de ses bases, de tous adversaires qui vont vouloir la faire chuter.
 
Elle n'a pas tout montré, elle est encore perfectible sur les rucks. Elle oublie le jeu au pied de pression alors qu'elle a les joueurs pour mettre le pied. Elle a surtout de fortes individualités. Elle ne peut que progresser. Dans l'alternance et dans l'équilibre entre avants et arrières.
 
3. L'USAP malgré du déchet reste
dans les clous sur le plan comptable
 
Sur le plan comptable, elle a grappillé 36 points, 16 lors d'un second bloc autrement plus compliqué que le premier. Il ne manque que les quatre points lâchés face à Mont de Marsan pour être en tête. Avec un maximum de réussite, elle serait aujourd'hui largement aux commandes de la ProD2.
Si l'arbitrage l'avait épargné à Colomiers et Angoulême où elle encaissa deux essais de pénalité durs à avale, dans les arrêts de jeur. Ce championnat trop souvent délaissé, mérite une meilleure considération.
L'USAP est toutefois dans les clous. Elle a bonifié cinq matches à Aimé-Giral, ce qui efface le camouflet face à Mont de Marsan. C'est fort.
 
Elle a trouvé fortune à Carcassonne, Narbonne et Angoulême soit 11 points loin de ses bases. Elle peut faire mieux. Grenoble avec 14 points et surtout Montauban avec 20 points sont autrement plus performants et sont pour l'heure inaccessibles. C'est là que l'USAP doit être encore plus pragmatiques. Elle n'a gagné que face à des seconds couteaux mal classés.
 
On en saura un peu plus à Vannes et à Biarritz, deux voyages dans les trois semaines à venir qui auront valeurs de test. Ce sera un nouveau tournant dans le parcours de l'USAP vers les phases finales - les six premiers concernés - qui restent l'objectif majeur. Avec 10 points d'avance sur Aurillac, le 7e c'est plutôt bien parti d'autant que la deuxième moitié de championnat est - sur le papier - plus favorable.
 
D.J.
 
 
LES CHIFFRES-CLÉS AVANT LA 13E JOURNÉE
* 96 matches joués 72 gagnés à domicile soit 75%
* 21 matches gagnés à l'extérieur, soit 21,80%.
* 3 nuls soit 3,12 %
* 423 essais - 266 à domicile - 157 à l'extérieur.
* 329 transformations - 217 à domicile - 120 à l'extérieur.
* 521 pénalités - 274 à domicile - 247 à l'extérieur.
* 12 drops - 8 à domicile - 4 à l’extérieur.

ATTAQUE : L'USAP toujours en tête maintient la cadence,
Vannes son futur adversaire, grimpe à la 7e place

1 Perpignan 378 points inscrits, 2 Grenoble 352, 3 Mont de Marsan 334,4 Bayonne 309,5 Biarritz 291, 6 Colomiers 285, 7 Vannes 283, 8 Aurillac 269, 9 Béziers 264, 10 Massy 253, 11 Angoulême 210, 12 Dax 223, 13 Nevers 230,14 Montauban 215,15 Carcassonne 213, 16 Narbonne 209 points marqués.
 

DÉFENSE : L'USAP bloquée à la 9e place
Vannes s’enfonce en fin de classement

1 Mont de Marsan 209 points concédés, 2 Montauban 226,3 Nevers 231,4 Colomiers 236, 5 Aurillac 238, 6 Massy 260, 7 Biarritz 261, 8 Grenoble 267, 9 Perpignan 303,10 Angoulême 285, 11 Narbonne 290, 12 Dax 299, 13 Béziers 269, 9, 14 Vannes 316, 15 Carcassonne 320, 16 Bayonne 359 points marqués.
 

ATTAQUE (ESSAIS) : L'USAP reprend la pole
à Mont de Marsan, Vannes brillant cinquième
1 Perpignan 43 essais inscrits, 2 Mont de Marsan 41, 3 Grenoble 36,4 Bayonne 30, 5 Vannes 28, 6 Aurillac 27, 7 Biarritz 26, 8 Béziers 25, 9 Colomiers et Massy 24,11 Dax 23, 12 Narbonne 21, 13 Nevers 20,14 Angoulême 18, 15 Montauban 18,  16 Carcassonne 13 essais inscrits.
 
DÉFENSE (ESSAIS) : L'USAP dans le ventre mou,
Vannes, loin derrière à la 15e place
1 Mont de Marsan 14 essais concédés, 2 Colomiers et Montauban 18, 4 Nevers 21, 5 Biarritz et Colomiers 24, 7 Grenoble 25, 8 Perpignan 26, 9 Béziers 28, 10 Dax et Massy 29, 12 Narbonne 28, 13 Carcassonne, Vannes et Angoulême 33, 16 Bayonne 41 essais concédés.
 
 
RÉALISATEURS : Jonathan Bousquet (USAP)
et Jacques-Louis Potgieter (USAP) se maintiennent dans le Top 12
1 Lucas Meret (Soyaux-Angouleme) 119 points inscrits, 2 Pierre Bernard (Biarritz) 101, 3 Thomas Girard (Massy) 99 ,4 Loïc Le Gal (Nevers) 98, 5 Jérôme Bosviel (Montauban) 93, 6 Thibaud Suchier (Béziers) 89, 7 Willie De PLessis (Bayonne) 86, 8 Martin Bustos Moyano (Bayonne) 76, 9 David Mélé (Grenoble) 75,10 Potgieter Jacques-Louis (USAP) 73, 11 Bousquet (USAP) 72, points, 12 Maxime Lafarge (Colomiers) 72,  13 Petitjean Maxime (Aurillac) et Christophe Hilsenberg (Vannes) 69 points.
15 Ashley Moeke (Vannes) 68 points, 16 Maxime Lucu (Biarritz) 59 points,17 James Marty (Mont de Marsan) 57 points ... Gilles Bosch (Carcassonne) 44 points.
 
 
MARQUEURS : Genesis Malea Lemalu (USAP), Mathieu Acebes (USAP)
derrière Joeli Lutumailagi (Vannes) leader à 7 essais

1 Nacani Wakaya (Mont de Marsan)  et Jueili Lutumailagi ( Vannes) 7 essais inscrits, 3 Gwenael Duplenne (Vannes), Julien Tisseron (Bayonne)Robert Lilomaiava (Aurilac) tous à 5 essais.
 6 Genesis Malea Lemalu (USAP), Mathieu Acebes (USAP),Jean-Bernard Pujol (USAP), Julien Farnoux (USAP), Jonathan Bousquet (USAP), Julien Cabannes (Mont de Marsan), Yann Brethous (Mont de Marsan),Dorian labord (Mont de Marsan), Jack McPhee (Aurillac), Julien Blanc (Béziers), Peter Van Lill (Bayonne), Sébastien Laulhé (Angoulême) Lolagi Visiana (Grenoble), Sébastien Giorgis (Narbonne), tous à 4 essais.
20 Enzo Selponi (USAP),Sabri Gmir (Béziers) Etienne Dusartre (Grenoble), Dorlan Laborde (Mont de Marsan), Adria Delai (Biarritz), Nicolas Plazy (Colomiers), Clément Ancely (Massy), Kylan Mamdaoui (Biarritz), tous à 3 essais.
28 Adrea Cocagi (USAP), Karl Chateau (USAP), Jacques-Louis Potgieter (USAP), Sébastien Giogis (Narbnne) Mau Leidua (Angoulême) , Willie de Plessis (Bayonne), York Delhommel (Massy), Repeto Costa (Colomiers), Lucas Blanc (Nevers), Evrard Oulai (Bayonne), Jone Wagaliva Aurillac) tous à 2 essais…
... Sione Piukala (USAP), Romuald Séguy (USAP), Alan Brazo (USAP), Romain Cabannes (Mont de Marsan), Maxime Delonca (Dax), Jean-Baptiste Barrere ( Béziers) tous à 1 essai.
 
 
 
LES MATCHES

13E JOURNEE

 
 
Jeudi 23 novembre

20h45 : Vannes - Perpignan

Vendredi 24 novembre

20h00 : Biarritz - Narbonne
20h00 : Angoulême - Carcassonne
20h00 : Béziers - Dax
20h00 : Massy - Aurillac
20h00 : Montauban - Nevers

20h30 : Grenoble - Colomiers
 

Dimanche 26 novembre
 
14h15 : Mont de Masan - Bayonne
 
 
 
LES RÉSULTATS

 

12E JOURNEE
 



Jeudi 9 novembre
 
Colomiers - Mont de Marsan ...................................17-11 (11-6)

Vendredi 10 novembre

Nevers - Narbonne ………..;.......................................................16-6 (6-6)
Bayonne - Massy .................................................................44-36 (27-10)

Carcassonne - Vannes .............................................................27-30 (10-20) bonus défensif 

Béziers - Angoulême ................................................................24-34 (10-14)

Dax - Montauban .....................................................................16-20 (16-10) bonus défensif

Aurillac - Biarritz ......................................................................22-20 (7-17) bonus défensif


Dimanche 12 novembre

Perpignan - Grenoble ....................................................................42-23 (18-13) bonus offensif


Entre parenthèses les scores à la mi-temps 



LE CLASSEMENT

http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2