La maison brûle, Steve McNamara pompier de service

DRAGONS - HUDDERSFIELD (12-56).- Allo, Mamo, bobo ? Devant plus de 9 000 spectateurs absasourdis, Jake Mamo, l'arrière australien des Giants, a inscrit quatre des dix essais infligés à des Sang et Or en dessous de tout. Lesquels disputeront leur prochain match, le samedi 24 juin à Warrington, sous les ordres de l'Anglais Steve McNamara, successeur désigné du tandem intérimaire Jérôme Guisset - Michael Monaghan. On lui souhaite bien du plaisir si d'aventure les Dragons continuent à cracher si peu de flammes.
Paul Séguier a fait le job mais a été emporté par la marée blanche. Photo Jean ROIG
Paul Séguier a fait le job mais a été emporté par la marée blanche. Photo Jean ROIG

Steve McNamara, né à Hull voici bientôt 46 ans, coach de l'équipe d'Angleterre durant cinq saisons (2010-2015), a été remplacé par Wayne Bennett en février 2016, alors que les Anglais restaient pourtant sur une série victorieuse (2-1) dans les tests de l'automne 2015, face à la Nouvelle-Zélande.

Assistant de Trent Robinson à Sydney Roosters depuis 2013, et cette année de New Zealand Warriors, l'ancien deuxième ligne, pilier et troisième ligne des Lions britanniques de 1992 à 1999, de Hull FC (1989-1996), Bradford (1996-1999), Wakefield (2000) et Huddersfield (2001-2003), a débuté sa carrière d'entraîneur en 2004 à la tête de Bradford Academy, avant de prendre les rênes des Bulls de Super League (2006-2010).

Selon une information qui nous est parvenue le matin du match en provenance de l'entourage des Roosters, et vérifiée le soir, ce technicien réputé sera à Perpignan dans le courant de la semaine prochaine, pour signer un contrat lui permettant, dans un premier temps, de terminer la saison à la barre des Dragons Catalans.

Un coach qui risque de trouver une équipe en morceaux, après la déculottée subie ce samedi soir à Brutus. Probablement la plus lourde défaite enregistrée par les Sang et Or dans leur jardin, devenu un champ d'orties.

Car sans pour autant développer un rugby génial, mais avec Jake Mamo dans un grand soir, les Giants ont piqué sans pitié des hôtes d'entrée de jeu à la dérive, incapables de la moindre réaction, la terrible punition ayant débuté par une inspiration de Danny Brough, relayé par Dale Ferguson, dont la libération acrobatique souriait à Aaron Murphy. La marche vers l'abîme ne faisait ensuite que s'amplifier, les Catalans concédant pénalité sur pénalité, et dès lors contraints de subir, avec les rares ballons en leur possession.
Shannon Wakeman enfonçait le clou, puis Danny Brough d'un essai de soixante mètres, toujours dans le friable côté droit de la défense locale.

Et on devait patienter jusqu'à la 33è minute pour apprécier le premier mouvement dangereux des Catalans, signé Krisnan Inu - Louis Anderson, Richie Myler plaçant Tony Gigot dans un trou une poignée de secondes plus tard, pour la première des deux conclusions sang et or de la soirée.

En face, l'expédition punitive se poursuivait via un coup de pied rasant mis à profit par Mamo, et alors qu'à la reprise Anderson cueillait un ballon aérien expédié par Luke Walsh, pour finalement le lâcher sur un montant des poteaux adverses, Brough, lui, ne se gênait pas pour montrer de quel bois se chauffe sa feinte de passe (28-6).
Les Giants remuaient le couteau dans la plaie quand Mamo interceptait une passe de Walsh pour filer en dame après quatre-vingt mètres de course, avant de voir Jermaine McGillvary s'enfoncer dans le beurre d'une défense aux abonnés absents, Mamo profiter du bon travail de Sebastine Ikahihifo, puis rentrer en marchant dans l'en but catalan, le Moa de la fin n'étant même pas accordé au pilier des Dracs, car la réplique au deuxième essai catalan venait aussitôt de la part de McGillvary.

Terrible pour les débuts de Nabil Djalout, lequel n'a rien à se reprocher, et pour les efforts restés vains de Rémi Casty, Sam Moa, Mika Simon et Paul Séguier.

De la charnière, on préfère ne pas parler…

LA FICHE TECHNIQUE
Dragons - Huddersfield 12-56
Mi-temps 6-22
Arbitre Kris Jendall
9 169 spectateurs
 
Dtragons : 2 essais Gigot (34), Moa (75), 2 T Walsh.
 
Huddersfield : 10 essais Murphy (12), Wakeman (19), Brough (21, 44), Mamo (40, 50, 60, 70), McGillvary (59, 77), 8 T Brough (19, 21) et Ridyard (40, 44, 53, 60, 70, 77).
 
DRAGONS : Gigot - Duport, Inu, Thornley, Yaha - (o) Walsh, (m) Myler - Moa (Séguier 47), Aiton (A. Da Costa 47), Casty (Anderson 66) - Bousquet (Anderson 22, Djalout 55), Djalout (Bousquet 34, Moa 61) - Th. Margalet (Simon 22, Margalet 61).
 
HUDDERSFIELD : Mamo - McGillvary, Cudjoe, Jordan Turner, Murphy - (o) Brough, (m) Ridyard - Wakeman, Leeming, Ikahihifo - Dale Ferguson, Oliver Roberts - Hinchcliffe.
 
Sont entrés Rapia, Clough, Mellor, Adam O'Brien.