L'USAP crée la sensation

PRO D2 / VANNES- PERPIGNAN (22-23).- Qui l'eût cru ? Les Catalans ont renversé la table alors qu'ils ont été malmenés pendant près d'une heure pour être menés 16-3. Le coaching a été cette fois payant. Ils ont réalisé un gros retour en force dans le deuxième acte signant deux essais par Adrea Cocagi et Karl Chateau. pour s'adjuger un succès de prestige sur la pelouse de Vannes (22-23). Perpignan est provisoirement leader du Pro D2 grâce aussi à la botte de Romuald Seguy, auteur d'un sans-faute au pied et de la pénalité de la gagne à la 82e minute de jeu. Les Bretons doivent eux se contenter d'un point de bonus défensif bien amer.
Romuald Seguy, 21 ans seulement et buteur décisif en fin de match pour l'USAP

VANNES (stade de la Rabine ) .- Vannes - Perpignan 22-23.
10-3 à la mi-temps.
 
Temps humide et nuageux, pelouse détrempée, grosse affluence : plus de 8 000 spectateurs.
 
Pour Vannes : un essai de Lutumailagi (21e) , une transformation Moeke (21e), 5 pénalités Moeke (41e, 45e, 52e, 65e) et Hilsenbeck (79e).
Carton jaune : Lutumailagi (57e, plaquage haut).
 
Pour Perpignan : 2 essais Cocagi (56e) et Chateau (60e), deux transformations Bousquet (56e) et Seguy (60e), trois pénalités Bousquet (35e) et .Seguy (70e, 82e).
Carton jaune : Walcker (72e, contest illicite).
 
LES ÉQUIPES
 
VANNES : Bouthier - Lutumailagi, Pic , Hickes , Duplenne ; (o) Moeke (m) Le Bail - Blanc-Mappaz, Vosawai, Abiven - Delangle, Maisuradze - Dumas, Leafa, Ishchenko.
 
Sont entrés en cours de match : Cloostermans, Deneca, Cramond, Jones , Radrodro, Le Bourhis, Hilsenbeck, Tafili
 
PERPIGNAN : Bousquet.- Torfs. Mafi (cap), Cocagi, Faconnier - (o) Selponi, (m) Deghmache - Brazo, Mamea, Faelefa - Botha, Eru - Forletta, Lam, Boutemmani.
 
Sont entrés en cours de match : Carbou. Walcker, Labouteley, Chateau, Ecochard, Seguy, Lucas et Muller.
 
LES ARBITRES
 
Arbitre central : Luc Ramos assisté à la touche de Gulhem.Capdevieille et de Fabien Soucaret - Juges d'en-but Sebastien Crussier et Bernard Lagardere - Arbitre n°4 Jean christophe Monjou - Arbitre n°5 Benjamin Besnard.
 
*LE MATCH
 
L'USAP plus pragmatique
et plus réaliste que Vannes
 
Quel suspense ce jeudi soir à la Rabine pour lancer ce troisième bloc de Pro D2 ! Les Catalans ont appris de leur échec à Colomiers et a Angoulême durant le monney-time. Ils savent voyager et sont devenus les rois du suspense. Comme à la Ravbind ou ils ont su faire taire les supporters Bretons.
 
Quel match mes aïeux ! Bien mal.engages pour des Catalans frileux, sans imagination durant l'entame. Au contraire, réalistes et efficaces à l'image du 100% au pied de Moeke (14 points marqués ce soir), les Bretons de Vannes ont longtemps dominé les débats, grâce notamment à un essai de Lutumailagi (21e), jusqu'à la 55ème minute (16-3). Mais les Catalans allaient inverser la tendance en cinq minutes avec deux essais coups sur coups de Cocagi (56e) et Chateau (60e).
 
Un véritable chassé croisé au score se jouait alors tout au long de la fin de match. L'ouvreur breton, Christopher Hilsenbeck, pensait avoir fait le plus dur juste avant la sirène (22-20) mais c'est son homologue catalan, Romuald Seguy, qui a eu le dernier mot avec une ultime pénalité dans les arrêts de jeu (22-23).
 
Les Catalans font tomber la Rabine une deuxième fois cette saison et sont provisoirement leaders du Pro D2.

 Pourtant, le public breton était bouillant ce soir !
 
Derrière une marée de Gwenn ha Du (le drapeau breton) flottants au vent, près de 9000 supporters ont poussé derrière la formation vannetaise. Mais c'était sans compter sur des Catalans patients pendant près d'une heure puis solides sur le finish et au final, opportunistes en ne manquant pas cette occasion de faire un gros coup à l'extérieur.
 
L'USAP gagne cette fois sur un coup de dés
 
Les Vannetais ont eu l'occasion de tuer le match avec une grosse entame de deuxième période. Mais leurs deux gros temps forts n'accouchaient que de deux pénalités de Moeke et le RCV va s'en mordre les doigts très longtemps. Car à 16-3, malgré un avantage de treize points, rien n'était fait face à des Usapistes maladroits mais en place en conquête (notamment en touche) et en défense.
 
Il a fallu cette fois, un coaching gagnant du staff catalan avec les entrées décisives de Chateau, Ecochard et Seguy pour faire voler en éclat le réalisme breton à l'heure de jeu. Deux essais encaissés et un carton jaune pour Lutumailagi plus tard, un autre match démarrait. Là encore, les joueurs de Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye avaient une deuxième chance et menaient jusqu'à la sirène grâce à leurs buteurs.
 
Mais ce jeudi soir, la chance a souri à Romuald Seguy (100%, 4/4, 10 points), le champion de France espoirs qui du haut de ses 21 ans a offert le premier succès catalan en terre bretonne sur une pénalité dans les arrêts de jeu alors que son équipe était réduite à 14 après le carton jaune pour Quentin Walcker (contest illicite). Après Montauban, Vannes a craqué une seconde fois face à un gros du championnat et ne confirme pas son succès à Carcassonne avant la trève.
 
Pire, les Bretons laissent ainsi l'opportunité à tous leurs poursuivants, excepté les Carcassonnais, de leur passer devant soit une très mauvaise opération en vu du maintien. A l'inverse, l'USAP chipe la première place du Pro D2 à Grenoble avec ce troisième succès de la saison à l'extérieur, un fauteuil de leader très virtuel qu'elle n'avait plus occupé depuis l'ouverture du Championnat, depuis son succès face à Bayonne (66-6).
 
LES MATCHES A SUIVRE
 
13E JOURNEE
 
Jeudi 23 novembre
 
Vannes - Perpignan .................................................22-23 (7-3)
 
Vendredi 24 novembre
 
20h00 : Biarritz - Narbonne
20h00 : Angoulême - Carcassonne
20h00 : Béziers - Dax
20h00 : Massy - Aurillac
20h00 : Montauban - Nevers
20h30 : Grenoble - Colomiers
 
Dimanche 26 novembre
 
14h15 : Mont de Masan - Bayonne
 
Entre parenthèses les scores à la mi-temps
 

 
LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2