L'USAP d'attaque pour éviter de prendre une nouvelle marée jaune

PRO D2 / CARCASSONNE - PERPIGNAN, CE DIMANCHE À 14H15 À ALBERT-DOMEC.- L'USAP dans l'obligation de gagner pour chiper la pole-position à Colomiers, se rend à Carcassonne où elle a été deux fois mise en quarantaine (42-20 en octobre 2014 puis 38-20 en septembre 2016). Histoire de s'installer durablement dans une bonne dynamique et de trouver fortune loin de dès bases. Faites vos jeux, rien ne va plus...
PHOTO JEAN-ROIG : Le retour de Sione Piukala au centre de l'attaque Catalane, une bonne nouvelle pour l'USAP.

1.L'USAP sous la dépendance
du duo d'attaque Potgieter-Ecochard 
 
La joue encore rouge après un match en demi-teinte face à Nevers, le promu, les Catalans se déplacent cette fois à Domec, en terrain miné, avec sa paire de demis expérimentée Potgieter-Ecochard, celle qui n'a rien perdu, en trois matches, celle qui a fait la différence contre Nevers, alors que l'USAP était menée 11-19. Celle qui la fait avancer.
Le bricolage que l'on a connu par le passé, c'est fini. Christian Lanta comme Patrick Arlettaz ont trouvé la formule qui gagne. Le duo Potgieter-Ecochard ont mené l'USAP au score. Il a suffi d'une blessure de l'ouvreur sud-africain pour voir l'USAP perdre à Colomiers.
Le duo va forcément détenir une des clés du derby régional, car pour s'imposer, il faudra attaquer et animer le jeu. C'est dire si la dépendance Potgieter-Écochard existe en Catalogne. Surtout si la météo pluvieuse annoncée au pied de la Cite tient ses promesses.
Et face à des Carcassonnais revanchards qui ont passé leur semaine aussi à lutter contre la frustration après deux échecs brutaux en trois matches.,"On ne pourra pas faire semblant, a prévenu Nicolas Nadau. Le coach audois a choisi de reconduire son quatuor Lazzarotto- Grammatico-Bosch - Serin, un des meilleurs milieux de Pro D2, qui a été très efficace face à Biarritz, il y a 15 jours (16-3). L'USAP sait à quoi s'en tenir. "Si nous ne prenons pas le jeu à notre compte, l'USAP nous giflera, explique le technicien audois.

2. Une attaque de feu avec 126 points inscrits en trois
matches, c'est trop fort pour l'USAP

Les Catalans aux travaux forcés toute la semaine savent qu'ils jouent gros-,qu'ils jouent l'a pole-position, et que leurs stats sont bien supérieures à celles des Carcassonnais. Comme les 126 points inscrits contre 36 en trois journées, soit plus de 40 points en moyenne par match, sur terrain sec : les Catalans sont les plus efficaces de ProD2 avec en prime 15 essais marqués contre 3 concédés. Et comme Sione Piukala,,son meilleur marqueur la saison dernière, fera son retour. L'attaque ne manquera de puissance, ni d'expérience. Elle fait peur.
Pourtant, faute de munitions, elle ab joué à mi-temps face à Nevers et Colomiers. Loin de ses bases, comme la saison dernière, ce n'est pas terrible en seconde mi-temps. Encaissant un sévère 24/6 face à Romain Bezian et ses partenaires de
Colomiers.
 

3. Gare à l'indiscipline, l'USAP
dans le viseur de l'arbitrage
 
Ce qui frappe aussi les observateurs, c'est qu'en matière de discipline, personne n'a fait pire. L'USAP a déjà écopé de cinq cartons jaunes et d'un rouge en trois matches. Et à chaque fois pour encaisser au moins un essai.
L'USAP n'est surtout pas assez efficace dans la provocation des pénalités. Contre Colomiers, elle a eu l'occasion de n'en tenter que deux en deuxième mi-temps,,dont une décisive ratée. Le taux de réussite au pied (89 %) est toutefois un des plus forts du Championnat. Derrière l'intouchable leader Aurillac. L'USAP à Colomiers a usé de quatre buteurs Jonathan Bousquet, Jacques-Louis Potgieter, Enzo Selponi et Julien Farnoux qui n'ont eu que 13 pénalités à tenter pour 10 réussites en trois matches. Une misère !
Ce manque d'occasions pose moult questions. Sur l'investissement de certains joueurs de l'USAP, mais surtout sur le manque de franchissements et surtout sur la faiblesse sur les impacts. L'USAP a été dominée par Colomiers et parfois devant Nevers sur ce secteur-clé. Elle a intérêt à rectifier le tir dimanche à Albert-Domec où l'USC a démontré qu'elle était bien armée. Demandez aux Biarrots ce qu'ils en pensent.
 

4. L'USAP sévèrement sanctionnée :
10 pénalités concédées par match
 
Avec 10 pénalités de moyenne, l'USAP est une équipe très sanctionnée. Souvent en mêlée. Souvent au sol. Souvent sur les rucks. Ainsi, les piliers droits Enzo Forletta et Tevita Mailau, fautifs à six reprises depuis le début de saison. Christian Lanta ne peut toutefois jouer la concurrence et l'alternance. L'USAP manque de profondeur de banc à ce poste.
Son staff prie de n'avoir pas de blessés, accompagnant Alex Brown, le pilier polyvalent Anglais, qui dit ne pas pouvoir reprendre la compétition avant décembre.
Par rapport au huit de devant face à Nevers, il n'a pas changé grand-chose. Sa première ligne : Forletta-Carbou-Muller reste bien en place. Le duo Laboutelay-Botha en 2e ligne a toujours les faveurs de l'encadrement. Karl Chateau est sorti du groupe, le 3e ligne polyvalent a besoin de souffler, ce qui fait le bonheur de Sione Tau qui a purgé son match de suspension alors que ce sera Alasdair Strokosch, l'intrnational écossais  qui entamera le match. 
C'est vrai que le pack catalan peut mieux faire. Sur ses introductions en mêlée, l'USAP a soufflé le chaud et le froid. Elle n'a bénéficié que de deux pénalités en sa faveur. C'est trop peu en trois matches.
Souvent pénalisés, les piliers catalans essaient de montrer aux arbitres que leurs positions sont bonnes, leurs liaisons correctes, qu'ils veulent rester droit. Les étrangers sont montrés du doigts. Le temps va travailler pour Tevita Mailau et Gert Muller, à'gauche comme à droite. Mais la mêlée, c'est un travail collectif, à huit.
 

5. Jeu aérien: 60% de réussite,
c'est le tendon d'Achille de l'USAP

 
Avec une moyenne de soixante-dix pour cent de ballons captés sur ses propres lancers, l'alignement catalan est au huitième rang du Championnat. Un rendement insuffisant dans un secteur où un manque de synchronisation entre lanceurs et sauteurs reste parfois criant. Le retour de Romain Millo-Chluski en milieu d'alignement ne sera pas de trop. Les absences du trio Vivalda-Eru-Brazo, tous trois à l'infirmerie, fait mal. Pas de rotation,,c'est compliqué dans la durée.
Il y a huit jours face à Nevers , l'USAP a perdu trop de ballons. Inadmissible, presque une faute professionnelle s'agaçait plusieurs joueurs du pack catalan qui a réclamé des actes. Christian Lanta et Patrick Arlettaz. Le public catalan a dû mal à comprendre le manque d'investissement et de concentration face à Nevers.
L'USAP est une équipe fragilisée, imprévisible, critiquée qui devra forcément sortir de sa bulle pour s'imposer et prendre de la hauteur. Loin de ses bases face à Carcassonne, une bête blessée. Ce sera l'ascenseur ou l'échafaud dimanche à Domec.
D.J.

CARCASSONNE (Stade Albert-Domec).- USC - USAP, match de la 4e journée de ProD2 à 14h15, derby régional retransmis en direct sur Eurosport 2.
 
LES ÉQUIPES
 
CARCASSONNE : Renaud - Lazzarotto, Marrou, Grammatico, Tagotago - (o) Bosch - (m) Seron (cap.) - Domolaïlaï, Tuilagi , Koffi - Zito, Lainault - Civil, Mamukashvili, Ursache.
Sur le banc : Bruté de Rémur, Fournier, Walton, Tison, Anon, Lescalmel,  Sheridan, Burduli. 
 
 
PERPIGNAN : Farnoux - Acebes, Mafi (cap), Piukala, Cocagi- (o) Potgieter - (m) Écochard - Strokosch, Mamea - Lemalu, André - Botha, Labouteley - Forletta, Carbou, Muller.
Sur le banc : Lam, Mailau, Millo-Chluski, Tau, Deghmache, Selponi , Torfs et Boutemmani
 
* PERPIGNAN (l'équipe qui avait été battue 38-20, il y a un an).- Farnoux - Cogagi, Torfs, Mafi (cap), Pujol - (o) Seguy- (m ) Descons - Bachelier, Pelepele Lemalu, Strokosch - Vivalda, Millo-Chluski - Mailau, Genevois, Brown.
Sur le banc : Carbou, Forletta, Charlon, Chateau, Écochard, Selponi, Lucas et Muller.
 
* CARCASSONNE (les vainqueurs de l'USAP en 2016) : Jasmin - Lazzarotto, Grammatico, Marrou, Kilioni - (o ) Latorre ( m ) Y.Domenech - Domolailai, Koffi, Étien - Guirronet, Roidot - Telefoni, Bissuel (cap), Ursache.
Sur le banc : Sauveterre, Badiu, Walton, Gimeno, Raynaud, Guillomot, Matthews, Bordewie.
 
LES ARBITRES
 
Arbitre central : M.Blasco Baqué assisté à la touche de M.M Jaulin et Lobregat.
 
 LES RÉSULTATS
 
4E JOURNÉE
 
Ce jeudi
Montauban - Grenoble ....................25-23 (12-13) bonus défensif
 
Ce vendredi
Béziers - Aurillac ......................................31-27 (28-7) bonus défensif
Angoulême - Biarritz ................................26-22 (12-12) bonus défensif
Mont de Marsan - Vannes ........................38-11 (17-8) bonus offensif
Nevers - Massy .........................................32-3,(6-3) bonus offensif
Narbonne - Colomiers ..............................23-23 (13-6)
Bayonne - Dax ..........................................51-15 (32-15) bonus offensif

 
Ce dimanche
14h15 : Carcassonne - Perpignan
 
LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2