L'USAP en réaction renverse tout et prend la pole-position

PRO D2 / 4E JOURNÉE : CARCASSONNE - PERPIGNAN (19-29 SCORE FINAL).- L'USAP a encore joué à mi-temps. Mais quelle deuxième mi-temps. Menés 6-16, les Catalans vent dans le dos, ont vite refait leur retard et enfonce un peu plus Carcassonne. Deux d'Acebes et de pénalité ont suffi au bonheur des Catalans. L'USAP, c'est aussi le pied de Jacques-Louis Potgieter, un des hommes du match
Genesis Mamea-Lamlu, le 3e ligne international fidjien de l'USAP fut énorme. Comme Mathieu Acebes qui fut de tous les bons coups.

CARCASSONNE (stade Albert-Domec).- USC - USAP : 19-29
16-6 (mi-temps).

Temps beau et frais, vent favorable aux Carcassonnais en 1ère mi-temps, pelouse impeccable, belle affluence 6000 spectateurs dont un bon millier de Catalans.

Pour Carcassonne : essai Tuilagi (20e), transformation Bosch (20e), 4 pénalités Bosch (4e, 26e, 35e, 46e).

Cartons jaunes : Burduli (60e, antijeu), Lazzarotto (68e, antijeu).

Pour l'USAP : essai Acebes (56e), transformation Potgieter (56e), puis essai de pénalité,,4 pénalités Potgieter (7e, 15e, 43e, 59e).

Carton jaune : Muller (49e, plaquage haut).

ÉVOLUTION DU SCORE : 3-0, 3-3, 3-6, 10-6, 13-6, 16-6 (mi-temps) - 16-9, 19-9, 19-16, 19-19, 19-26, 19-29 (score final).

LES ÉQUIPES

CARCASSONNE : Renaud -.Lazzarotto, Marrou, Grammatico, Tagotago - (o) Bosch - (m) Seron (cap.) - Domolaïlaï, Tuilagi , Koffi - Zito, Lainault -.Civil, Mamukashvili, Ursache.

Sont entrés en cours de match : Bruté de Rémur, Fournier, Walton, Tison, Anon, Lescalmel, Sheridan, Burduli

PERPIGNAN : Farnoux - Acebes, Mafi (cap), Piukala puis Torfs (12ème), Cocagi puis Selponi (41e) - (o) Potgieter - (m) Écochard - Strokosch, Mamea - Lemalu, André puis Tau,(67e),Botha, Labouteley puis Millo-Chluski (67e),
- Forletta puis Mailau (67e),Carbou puis Lam'(72e), Muller puis Boutemmani (65e).,

Sur le banc : Deghmache.

LES ARBITRES

Arbitre central : M.Blasco Baqué assisté à la touche de M.M Jaulin et Lobregat.

* LE MATCH

L'USAP souffle encore le froid puis le... show

Il faudra s'y habituer, l'USAP sait jouer avec le vent qui a été son meilleur allié dimanche à Colomiers comme il l'a été une semaine plus tôt face à Nevers. Tu gagnes le tous, tu gagnes le match. c'est un credo que connaissent par cœur les Catalans.
Le 6-16 d'une première mi-temps plutôt bien aboutie par des Carcassonnais revanchards, agressifs, disciplinés ne représentait pas un écart insurmontable. Jusque là, l'USAP restait à la botte de Gilles Bosch, l'ex Catalan auteur d'un 3/3 en première mi-temps. Et à l'agressivité d'un Tuilagi qui était inarretable.

Carcassonne menait 16-6. Perpignan s'était contenté de deux pénalités signées Potgieter et d'une incroyable maladresse de son ailier Mathieu Acebes qui crut marquer à la demi-heure de jeu, son bras droit était un poil trop court. Ce fut la seule occasion Catalane. C'est maigre quand on sait que l'USAP gagna la possession du ballon, sans gagner ses duels.

10 points de retard, l'USAP en a vu d'autres contre lui. À Aimé-Giral, cevfut monnaie courante mais loin de ses bases- elle n'avait jamais su faire son retard. C'est chose faite à Carcassonne. Elle a infligé un étonnant 23-3 en 38 minutes. Signant même un essai, le premier de Mathieu Acebes, en bout de ligne de cette saison.
L'USAP jouait en infériorité après la sortie de Muller sur un plaquage un peu haut.elle était revenue à 16-19 puis égalisa sur la 4e pénalité signée Potgieter.

Le tournant du match se situa à la 68e sur un énorme temps fort Catalan. Mathieu Acebes avait l'essai de la gagne seulement un en-avant volontaire de son vis-à-vis audois Benoît Lazzarotto avortait le coup. M.Baqué, l'arbitre était trop bien placé et infligeait à .Carcassonne la double peine : carton jaune à Lazzarotto et essai de pénalité.
Le derby régional était joué d'autant que Carcassonne qui avait fourni beaucoup d'efforts était à bout de souffle. L'USAP sut maîtriser le money-time et tira les leçons de son camouflet à Colomiers pour conserver son avance et la faire enfler sur la 5e pénalité signée Potgieter, le Sud-Af' n'a rien manqué. Quand il est sur le pré, l'USAP mène et gagne. Bonne pioche évidemment.

* LE FAIT DU MATCH

L'USAP gagne en maturité

Décidément, il se passe toujours quelque chose entre Carcassonne et Perpignan. On se souvient des deux mises en quarantaine de l'USAP en 2014 (42-10) et 2016 (38-20) et du coup de force de ces Catalans en 2015 (38-9). On avait cru tout voir à Domec. Le renversant 29-19 est incroyable. Les Audois s'étaient peut-être vus un peu trop beaux à la mi-temps (16-6). L'USAP, ce n'est pas Biarritz. L'USC avait cru avoir fait le plus dur en signant une première mi-temps quasi parfaite. Sauf qu'elle avait dejà puisé dans ses réserves. Son manque de carburant dans le dernier quart d'heure fut criant et lui fut fatal.

L'USAP a mieux mesuré le temps, son banc de remplaçants et surtout sa maîtrise tactique. Son récent échec à Colomiers l'a rudement servi. Vent dans le dos, ce fut aussi plus facile. L'USAP s'efforça d'élargir son jeu, poussée par plus de pénétrations au cœur de la défense audoise. Le retour du puissant Sione Tau changea beaucoup de choses, l'expérience dans le jeu aérien de Romain Millo-Chluski aussi.

La mêlée a été meilleure, la touche également. Quand la conquête va, l'attaque va. Le danger vient de partout et ce n'est pas les sorties sur blessure en première mi-temps de Sione Piukala et de Andréa Cocagi qui allaient changer quelque chose. Enzo Selponi, à l'aile qui n'est pas son poste et Jens Torfs au centre se fondèrent très vite dans le moule. Voilà peut-être le domaine où l'USAP a le plus progressé. Concurrence et alternance jouent en sa faveur. Question de mental et de confiance aussi.

Certains observateurs jugent un peu juste la profondeur du banc Catalan. Nous ne sommes pas d'accord même si Patrick Arkettaz, un des coaches Catalans a de solides arguments à faire valoir. Ce championnat est très exigeant pour tout le monde. Ce qui est pris n'est plus à prendre. Le 15/20 sur ces quatre premiers matches : le staff, les joueurs et les supporters de l'USAP auraient tout de suite signé en début de saison pour un tel bilan comptable.

D.J.

LES RÉSULTATS

4E JOURNÉE

Jeudi

Montauban - Grenoble ....................25-23 (12-13) bonus défensif

Vendredi

Béziers - Aurillac ......................................31-27 (28-7) bonus défensif
Angoulême - Biarritz ................................26-22 (12-12) bonus défensif
Mont de Marsan - Vannes ........................38-11 (17-8) bonus offensif
Nevers - Massy .........................................32-3 (6-3) bonus offensif
Narbonne - Colomiers ..............................23-23 (13-6)
Bayonne - Dax ..........................................51-15 (32-15) bonus offensif

Ce dimanche

Carcassonne - Perpignan ......................19-29 (16-6)

LE CLASSEMENT

http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2