L'USAP en terrain hostile

PRO D2 / VANNES- PERPIGNAN, CE JEUDI, 20H45, AU STADE DE LA RABINE.-Encore sous le choc de l'annonce de la grave maladie dont souffre Jacques Louis Potgieter, son maître à jouer, l'USAP entend se resserrer pour faire face à l'adversité. Elle part dans l'inconnue. Sans certitudes avec l'ambition tout de même de relever un sacré défi face à une rude équipe de Vannes qui vaut beaucoup mieux que son modeste classement de neuvième.
Sadek Deghmache, titulaire pour la 3e fois en 13 feuilles de match.

1.L'USAP part dans l'inconnue, en avion, c'est plus sûr

Ils vont jouer pour gagner, se faire plaisir mais aussi et surtout pour Jacques-Louis Potgieter qui va forcément leur marquer. Le Sud-Af' aurait aimé découvrir la Bretagne et Vannes même après un long et douloureux périple en bus. Il n'en sera rien.
Dans l'histoire de l'USAP, en mode professionnel, jamais son équipe phare n'avait été confronté à pareille galère. Car qu'on le veuille ou non, on n'arrive pas à Vannes, au cœur de la Bretagne, indemne. En voiture, c'est déjà une expédition à laquelle on a déjà été confronté, en bus c'est pire. Comme il y a 14 mois.
C'était  un départ programmé à 7 heures du mat´ pour une arrivée vers 20 heures, avec un arrêt obligatoire à Bordeaux. Avec en point de mire, un match sous haute pression face à Vannes, comme celui de septembre 2016. Et au bout du compte un échec cuisant 19-13 sans marquer le moindre point en seconde mi-temps.
 
Ça, c'était avant. Aujourd'hui, le staff a eu raison d'insister pour que ses joueurs puissent prendre l'avion et rejoindre au plus vite la Bretagne.
Quel soulagement !

" Si on faisait tout en bus, je ne pourrais pas vous dire qu’on veut prendre des points, loin de nos bases, insiste Patrick Arlettaz, un des coaches Catalans.
" Ca paraissait compliqué de passer 14 heures de bus pour aller à Vannes puis enchaîner 8 heures de bus pour se rendre à Biarritz, une semais plus tard."

C'est un traumatisme de moins. La perte de Jacques-Louis Potgieter pour les raisons que l'on a largement expliquées, la veille, est une autre et rude épreuve pour le collectif. Comment va-t-il pouvoir réagir ? Nul ne le sait. L'USAP est dans l'incertitude.

" Je vois bien qu’ils ont des qualités ces Bretons, je ne suis pas débile, répète à l'envi coach Arlettaz. "Vannes nous ressemble quelque part, les Bretons comme les Catalans jouent sur leur identité. C'est encore plus dur de les jouer à la Rabine;
Il serait prétentieux d’avancer que l’on va à Vannes pour gagner d’autant que les Bretosn restent sur un succès rtentissant à Carcassonne ce que l’on a su faire; aussi. "

 
"Maintenant, des matches comme celui que l’on a joué face à Grenoble - un match de haut niveau - on n’en fera pas pas beaucoup durant une saison. en fin se saison surement si on se qualifie pour les phases finales."
 

2. L'USAP face à un RC Vannes qui sait recevoir
 
 

L'USAP sait ce qui l'attend dans le petit stade de la Rabine est un lieu hostile pour l'adversaire. Angoulême, Bayonne et Biarritz en ont essuyé les plâtres. et va donc être confrontée à sa première guerre du golfe, cette saison. Avec quelle équipe ?
 
Le brillant succès sur Grenoble a fait des heureux et des... malheureux. Enzo Selponi a marqué des points. L'ex joueur de Montpellier en a fini avec ses problèmes misculaires. Il peut enchaîner les matches. On va lui demander dans son registre de faire oublier son modèle Jacques-Louis Potgieter. Dur, dur...
Il retrouvera son poste de prédilection, celui d'ouvreur et de premier attaquant. Les Vannetais l'attendent de pied ferme. Comme son complice Sadek Deghmache, titulaire pour la 3e fois en 13 feuilles de match.
Décidément le poste d'ultime défenseur est sur la sellette depuis la blessure de Julien Farnoux . Après Enzo Selponi. Mathieu Acebes à qui on a interdit fort justement de jouer après l'accumulation de commotions, Paul Marty bloqué, encore a l'infirmerie. C'est autour de Jonathan Bousquet d'entrer en piste. Avec des certitudes et des interrogations. "Je n'ai plus été titulaire depuis un triste match à Aurillac, en 2016, à Aurillac où je le blessé à une épaule. Ça fait un bail mais je ne crois pas avoir perdu mes automatismes."

Il faut le croire alors qu'il sera aussi le buteur et va découvrir l'hostilité du stade de la Rabine. Il est clair que l'USAP devra faire preuve de pragmatisme, d'envie et de caractère pour ne pas rentrer bredouille de Bretagne. En d'autres temps, ça n'aurai été qu'une formalité de jouer en Bretagne. Aujourd hui, Vannes a grandi derrière sa légion étrangère, fort d'une superbe triplette Lutumailagi - laefa - Moeke qui ferait bien l'affaire de clubs de top 14 et sait...recevoir. Bayonne, Biarritz et surtout Dax en savent quelque chose. Le Sud Ouest ne sait plus voyager en Bretagne. Et la Catalogne ?
 
D.J.
 
 
 
 
 
 
 
 
LES ÉQUIPES

VANNES : Bouthier - Lutumailagi, Pic , Hickes , Duplenne ; (o) Moeke (m) Le Bail - Blanc-Mappaz, Vosawai, Abiven - Delangle, Maisuradze - Dumas, Leafa, Ishchenko.

Sur le banc : Cloostermans, Deneca, Cramond, Jones , Radrodro, Le Bourhis, Hilsenbeck, Tafili

PERPIGNAN : Bousquet - Torfs. Mafi (cap), Cocagi, Faconnier - (o) Selponi, (m) Deghmache - Brazo, Mamea, Faelefa - Botha, Eru - Forletta, Lam, Boutemmani.
Sur le banc : Carbou. Walcker, Labouteley, Chateau, Ecochard, Seguy, Lucas et Muller.

LES ARBITRES
 
Arbitre central : Luc Ramos assisté à la touche de Gulhem.Capdevieille et de Fabien Soucaret - Juges d'en-but Sebastien Crussier et Bernard Lagardere - Arbitre n°4 Jean christophe Monjou - Arbitre n°5 Benjamin Besnard.
 
LES MATCHES

13E JOURNEE

Jeudi 23 novembre

20h45 : Vannes - Perpignan

Vendredi 24 novembre

20h00 : Biarritz - Narbonne
20h00 : Angoulême - Carcassonne
20h00 : Béziers - Dax
20h00 : Massy - Aurillac
20h00 : Montauban - Nevers

20h30 : Grenoble - Colomiers
 

Dimanche 26 novembre
 
14h15 : Mont de Masan - Bayonne
 
 
 
LES RÉSULTATS

 

12E JOURNEE
 
 

Jeudi 9 novembre
 
Colomiers - Mont de Marsan ...................................................17-11 (11-6)

Vendredi 10 novembre

Nevers - Narbonne ………..;.......................................................16-6 (6-6)
Bayonne - Massy .......................................................................44-36 (27-10)
Carcassonne - Vannes .............................................................27-30 (10-20) bonus défensif
Béziers - Angoulême ................................................................24-34 (10-14)

Dax - Montauban .....................................................................16-20 (16-10) bonus défensif
Aurillac - Biarritz ......................................................................22-20 (7-17) bonus défensif

Dimanche 12 novembre

Perpignan - Grenoble ....................................................................42-23 (18-13) bonus offensif

 
Entre parenthèses les scores à la mi-temps

LE CLASSEMENT

http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2