L'USAP entend chasser le gaspi et...les doutes face à Nevers

PRO D2 / PERPIGNAN - NEVERS, CE VENDREDI (20H30), AU STADE AIMÉ-GIRAL.- Le tremplin ou le gadin ? USAP - Nevers, c'est le match piège par excellence pour les Catalans qui restent sur une grande frustration à Colomiers. Ils se doivent de remettre le bleu de chauffe face à un promu sans complexe qui découvre le ProD2, Ailmé-Giral. Qui n'a surtout rien à perdre. Ce n'est pas le cas de l'USAP remaniée. Pujol, Selponi, Labouteley, Andre titulaires.
Enzo Selponi, titulaire au poste d'ouvreur aux côtés de Jean-Bernard Pujol, comme ici face à Lyon.

1.L'USAP sur ses gardes et sur les dents
 
Un temps de novembre alors que c'est encore l'été : il n'y a plus de saisons pour vivre ces soirées sur un fil qui peuvent maintenir l'équipe de l'USAP sur le podium de la Pro D2. ou dans un abîme de tensions et de doutes.
Il n'y a plus de saisons, et peu de repères puisque les clubs promus ne sont plus ceux que l'on a connu jadis. Ils sont aujourd'hui - Nevers en tête - autrement mieux armés pour assurer leur maintien et jouer les trouble-fête. Parce qu'elle a perdu un match qu'elle n'aurait jamais dû perdre, dimanche dernier, à'Colomiers (27-25) où elle-même et son staff ont été coupables de n'avoir pas su faire preuve de maîtrise pour gagner,
l'USAP n'a plus le moindre confort dans ce premier bloc de six matches très exigeant. Avec trois matches à la maison sur six, les Sang et Or ont un calendrier conciliant, à la condition de bonifier chacun de ses matches, à la condition surtout de ne pas puiser dans ses réserves.
La perte d'Alan Brazo et de Jonathan Bousquet, ça suffit. On a vu combien leur absence sur blessure a été importante à Colomiers. Les raisons d'être sur ses gardes et sur les dents sont donc nombreuses. Il y a d'abord la menace que fait planer la venue inédite de Nevers, qui n'a vraiment pas le profil d'un promu, mais celui d'un Angoulême -bis.
 
2.L'USAP face à un trouble-fête
 
Mais il y a, surtout, le constat que l'USAP a toujours été en danger par le passé face à un promu même si l'on veut croire qu'elle a changé, par son visage comme son rendement, et que le début de saison laisse plusieurs joueurs majeurs avec des certitudes. Il reste que d'autres sont en manque de temps de jeu.
Au staff, à Patrick Arkettaz en tête, de jouer et de s'adapter, d'entrée ou en cours de route, dans un Perpignan - Nevers qui ressemblerait presque, par son ampleur et ses conséquences, à un match piège. Mais l'idée n'est pas de s'entraîner pour les futurs barrages, objectifs majeurs de l'USAP, plutôt de l'éviter.
On en connaît au moins trois joueurs qui ont ont donné par le passé. Prêts pour un nouveau coup fin à Aimé - Giral. À Mathieu Acebes, Enzo Forletta et .Karl Château trous cadres de l'équipe de se faire plaisir et de ne pas déjouer. Écoutez-les,,,
 
3. Mathieu Acebes : "Gare à Nevers qui a du vice"
 
L'ailier gauche de l'.USAP a vite tourné la page, Mathieu Acebes se dévoile sans retenue.a :"On ne va pas ressasser sans cesse l'histoire de ce Colomiers-USAP. On a perdu, on se doit d'en tirer les enseignements. Il ne faut pas tout jeter. On s'est vite projeté sur la réception de Nevers qui est promu mais qui a tout d'un club qui a un vécu de ProD2. C''est un club ambitieux, qui a un gros budget, qui peut s'appuyer sur des joueurs de D2,ou de Top 14, complet dans toutes ses lignes, qui a du vice. Un club qui peut s'appuyer encore sur'un staff qui a un vécu de ProD2. Xavier Pemeja était manager de Montauban,?ce n'est pas rien."
"Ce sera un match compliqué. Vainqueur ou pas de Colomiers, il fallait se transcender. Cinq jours pour préparer ce 3e rendez-vous de la saison, c'est peu mais on sait faire. C'est notre métier. On ne va pas changer notre plan de jeu. On,se régale derriere un coach qui prône ce rugby offensif que l'on aime."
 
4, Enzo Forletta: 'Le bonus offensif, pas une obsession"
 
Il'ne pourra éviter une fois de plus s'affronter un de ses anciens. Après Pedro Pérez, c'est autour de Jean-Philippe Genevois d'affronter Enzo Forletta en-tête de mêlée.
"Se recentrer sur .Nevers, dur ou pas, il fallait le faire. On a joué dimanche, le suivant vendredi, on n'a pas,lechoix. Cinq jours de préparation, c'est court. On le savait. Le mieux était devite  passer  à autre chose."
"Nevers ? Pas question de passer à côté, de ce match. Nevers est un promu qu n'a que le qualificatif. Montauban, Vannes et Angoulême ont démontré leurs qualités de promu par le passé. Nevers semble de. cette trempé. Je me méfie de Nevers."
"Nevers s'est renforcé dans toutes les lignes. D'anciens joueurs de l'USAP. Ça va faire,drôle évidemment de défier Jean-Philippe .Genevois, comme une semaine plus tôt Pedro Pérez. Mais c'est le rugby d'aujourd'hui. Quand on est dans le match, on n'y pense plus."
"Il nous faut de la continuité. On ne s'est pas échappé à Colomiers. Il ne faut pas s'arrêter sur un échec. On en sortira plus grandi. Il faut surtout s'améliorer. Le bonus offensif ? Ce n'est pas une obsession à la maison. Il ne faut pas mettre la,charrue avant les bœufs. Il faut d'abord respecter Nevers. On part dans l'inconnu. Ça va être un match tendu. Je pense surtout pas à la victoire bonifiée. "
 
5. Karl Chateau : "Il faut respecter Nevers,le promu"
 
Le 3e ligne polyvalent sait ce qui l'attend. Karl Chateau tient d'abord à respecter Nevers, le promu.
" C'est dur. Il faut se remettre de cette frustration à Colomiers. Il y a du contenu, de l'état d'esprit. Il faut s'en servir. Des certitudes? On en a eu à Colomiers. En défense notamment. On part sur de meilleures que la saison passé."
" Nevers ? C'est un adversaire inédit, on n'a pas dé repères même si l'on connaît plutôt bien moult joueurs. C'est une équipe très ambitieuse, dans le profil de Montauban quand il est monté il y a trois ans. Fort d'un effectif conséquent et de qualité..Il faut se méfier. Nevers vient de batte Vannes. La défaite est interdite à Perpignan. Encore faudra y mette de l'agressivité et du contenu."
"Tout dépendra de notre entame de match. On a marqué assez tôt face à Bayonne et à Colomiers, c'est de bon augure. Maintenant, on connaît nos lacunes, nos adversaires vont se servir de ce match à Colomiers pour user de ballons portés. À nous trouver la parade. Et de. continuer à mettre beaucoup de volume de jeu. Plus de responsabilités en touche après la blessure d'Alan Brazo, c'est une évidence. Je m'y suis préparé. Il va falloir pallier l'absence d'Alan. On est en manque de sauteurs compte tenu que les meilleurs sont bloqués à l'infirmerie. On va s'adapter. Avoir nos ballons, c'est. vital."
 
LES ÉQUIPES
 
PERPIGNAN : Farnoux - Acebes, Mafîi (cap), Cocagi, Pujol - (o) Selponi - (m) Deghmache - Chateau, Mamea, André - Botha, Labouteley - Forletta, Carbou, Muller.
 
Sur le banc : Lam, Mailau, , Strokosch, Raynaud, Ecochard, Potgieter, Torfs et Boutemmani
 
NEVERS : Le Gal - Bonvalot, Mark, Derrieux, Blanc -. (o) Belie, (m) Falealiî - Fraser, Quercy, Fabregue - Ceyte, Tolofoa - Garcia, Genevois, Roelofse.
 
Sur le banc : Janaudy, N'Diaye, Vallejos, Dalavea, Urruty, Villemin, Paea, Merabet.
 
LES ARBITRES
 
Arbitre central Nicolas Datas assisté à la touche Jaouad Marboh et Jean Marie Bouvier - Juges d'en-but Alain Etchebest et Bernard Lagardere - Arbitre n°4 Christophe Montagnani
 
* Xavier Péméja, le coach niversois devra procéder à plusieurs changements et doit se passer notamment de Jordan Sénéca qui avait écopé d'un carton rouge à Angoulême lors de la 1ere journée
 
Coup dur pour Nevers : le pilier
Jordan Sénéca, suspendu six semaines
 
La commission de discipline de la Ligue nationale de rugby a suspendu Jordan Sénéca pour six semaines, hier. Le pilier de l'USON Nevers avait été exclu lors de la première journée, à Angoulême, pour avoir "frappé un adversaire avec le genou". La suspension s'étend donc jusqu'au 8 octobre inclus et Sénéca ne pourra pas rejouer avant la réception de Grenoble, le 13 octobre, pour le compte de la huitième journée.
 
LES MATCHES
 
3E JOURNEE
 
Ce jeudî
 
21h00 : Dax - Narbonne...........................................)35-16 bonus offensif
 

Vendredi
 
20h00 : Aurillac - Carcassonne
20h00 : Biarritz -.Béziers
20h00 : Grenoble - Mont de Marsan
20h00 : Massy- Montauban
20h00 : Vannes -.Angoulême
20h30 : Perpignan - Nevers

 

Dimanche
 
14h15 : Colomiers - Bayonne

LES RÉSULTATS

2E JOURNÉE

Carcassonne - Biarritz ................................16-3
Grenoble - Massy ...................................26-22 bonus défensif
Soyaux-Angoulême - Dax ......................10-13 bonus défensif
Mont-de-Marsan - Narbonne .................50-8 bonus offensif
Montauban - Aurillac ...............................12-12
Nevers - Vannes .......................................24-21´bonus défensif
Bayonne - Béziers ....................................27-23 bonus défensif
Colomiers - Perpignan .............................27-25 bonus défensif

 
LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2