Pour espérer gagner, il aurait fallu jouer

DRAGONS - WIDNES (10-12).- La vaillance ne fait pas tout, même quand elle atteint son paroxysme, comme samedi à Brutus où les 10 245 témoins ont agité fiévreusement leurs drapeaux, avant de les laisser en berne au terme de quatre-vingt minutes soporifiques en terme de jeu. Reste l'espoir, a priori mince, de l'emporter samedi prochain (16h) à Leigh dans le One Million Pound Game.
Toute la détresse de Ben Garcia, au coup de sifflet final. Photo Jean ROIG

Pour espérer gagner, il faut jouer.

/. . . . . . . . /

 

Ce texte est lisible dans son intégralité sur abonnement pour 3€ TTC par mois, consultez nos offres. Si vous êtes déjà abonné c'est ici.

Votre soutien est vital pour que nous puissions continuer - SportchocTv vous remercie pour votre fidélité