Quatre points, trois essais, un podium : l'USAP s'en contentera

PRO D2 / NARBONNE - PERPIGNAN (13-24).- L'USAP a eu une grosse possession de ballon mais faute de maîtrise n'en faisait rien. Jusqu'à une belle action collective des trois-quarts et un essai d'opportunisme de Julien Farnou, à la demi-heure de jeu. En seconde mi-temps, ce fut un peu mieux. L'USAP fit la différence sur deux essais de Jean-Paul Pujol. On attendait beaucoup mieux. L'USAP retrouve toutefois sa place sur le podium. C'est toujours ça de pris.
Lifeimi Mafi, le centre de l'USAP fut encore décisif. Sur une simple accélération...

NARBONNE (Parc des sports).- Narbonne - Perpignan : 13-24
. 6-7 (mi-temps).
 
Temps ensoleillé, belle pelouse, vent fort favorable aux Catalans en seconde mi-temps, belle affluence : 7484 spectateurs.
 
Pour Narbonne : 2 pénalités Dut (2e, 22e), un essai Rouet (80e), transformé par Dut (80e).
 
Carton jaune : Mancia (49e, mauvais geste).
Carton rouge : Gear (75e, manchette).
 
Pour Perpignan : 3 essais Farnoux (29e), Pujol (58e et 68e) 3 transformation Potgieter (29e, 58e, 68e), une pénalité Potgieter (65e).
 
Cartons jaunes : Potgieter( 72e, mauvais geste) et Eru (75e,antijeu).
 
Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-7 (mi-temps) - 6-14, 6-21, 6-24, 13-24 (score final).
 
LES ÉQUIPES
 
NARBONNE : Griffoul - Giorgis, Plessis, Eadie, Gear - (o) Dut  - (m) Aziza - Belzons, Bitsadze, Guillaume - Taele, Manchia - Tialata, Boundjema, Bristow.
 
Sont entrés en cours de match : Estériola, Pirlet, Jarmouni, Collet, Rouet, Navakadretia, Chocou.
 
PERPIGNAN : Farnoux puis Bousquet (75e) - Acebes, Cocagi, Mafi (cap) puis Selponi (70e), Pujol - (o) Potgieter (m) Écochard puis Deghmache (60e) - Chateau, Mamea, André - Botha, Labouteley puis Millo-Chluski (73e) - Forletta puis Walker (65e), Carbou puis Lam (70e), Boutemmani puis Lemaire (70e).
 
LES ARBITRES
 
Arbitre central : Cedric Clave assisté à la touche de Pierre baptiste Nuchy et Jacques De Lemos - Juges d'en-but : Eric Armengaud et Philippe Gorbenko - Arbitre n°4 - Pascal Vitrac - Arbitre n°5. Vincent Lacaille.
 
* LE MATCH
 
USAP, seule la victoire est belle
 
Elle a encore joué par intermittence, le temps d'une mi-temps entre la 20e minute et la 65e. Ce fut suffisant pour renvoyer les Narbonnais, à leurs chères études. 45 minutes de jeu abouti. C'est maigre. On attendait mieux de ce derby qui fut souvent une bouillie de rugby. Heureusement, il y eut quatre essais dont trois de belles factures signés des trois-quarts catalans.
 
Seule la victoire de l'USAP a été belle qui lui permet de se glisser sur le podium, au classement; Contrat rempli; Avant que Julien Farnoux ne signe le premier essai de l'USAP en bout de ligne sur une belle action construite et un superbe décalage pour l'arrière catalan, à la demi-heure de jeu, les Catalans étaient à la remorque de six points, de deux cadeaux sur des fautes au sol ou en mêlée. M.Cédric Clavé, l'arbitre avait choisi son camp et le fit vite savoir à un pack catalan pourtant dominateur en conquête. Narbonne n'avait pas fait grand-chose mais menait 6-0 contre le cours du jeu.
 
L'USAP eut jusqu'ici une seule pénalité tentable contre le vent que Jacques-Louis Potgieter rata d'un cheveu. Ça ne pouvait être que mieux en seconde mi-temps. L'USAP, vent dans le dos, mit du volume de jeu. Une première accélération de Mathieu Acebes fut les prémices des deux plus beaux essais de l'après-midi. D'abord grâce au talent et à la vista de Lifeimi Mafi qui offrit un caviar à Jean-Bernard Pujol. On n'avait pas encore atteint l'heure de jeu.
 
L'USAP faisait un première écart (14-3), puis le grand écart sur une percée de plus de 20 mètres de Mamea Lemalu, repris tout près de l'en-but mais qui eut le bon réflexe d'offrir la passe décisive à Jean- Bernard Pujol. À 21-6 puis à 24-6 pour l'USAP, après 65 minutes de jeu, sur la seule pénalité réussie de Potgieter, l'ouvreur catalan, le derby était plié d'autant que Narbonne perdait un peu plus tard, son ailier australien Gear, coupable d'une manchette sur Mathieu Acebes.
 
L'USAP même en infériorité numérique sur deux gestes d'anti-jeu de Potgieter et de Eru, avait le bonus offensif en main. Seulement une gourde de Karl Chateau, sur un mauvais renvoi trop précipité de ses 22 mètres profita aux Narbonnais pour adoucir la note. Rouet profitait de ce cadeau qui restera anecdotique. Il faut en convenir, Narbonne ne joue plus dans la même catégorie que l'USAP. Ni dans le même championnat.
 
* LE FAIT DU MATCH
 
L'USAP d'attaque comme d'hab'
 
Trois accélérations qui ont fait mouche. Trois nouveaux essais de trois-quarts et au final 33 essais en 9 matches. L'USAP bouscule les records, malmène les stats. Même Lyon, Oyonnax ou Pau avaient fait moins bien à ce stade de la compétition,lors des trois saisons passées en PRO D2. L'USAP avait promis d'envoyer du jeu et de ne pas jouer contre nature, elle a tenu promesse mais que ce fut dur et compliqué, face à un RCNM,décidé à brouiller les cartes. Maitre du sol et de l'embrouille en mêlée.
 
L'USAP rendit difficile son match qu'elle entama plutôt bien mais commit trop de fautes de main. Surprise, elle ne sut pas dompter le Cers, ce vent fou et tourbillonnant,qui devait polluer ce derby. L'USAP fut d'abord brouillonne puis d'attaque sur les turnovers et dans le jeu déployé. Elle avait surtout plus de talents et d'individualités capables de casser les placages Narbonnais ou encore de faire la différence, en vitesse pure.
 
L'USAP était trop forte pour Narbonne qui ne put faire que de la résistance et fut trop indisciplinée pour contester l'hégémonie catalane. On pouvait tout de même attendre beaucoup mieux de ce derby trop haché, trop brouillon, jamais emballant par un arbitrage pas à la hauteur, où l'enjeu tua trop longtemps le jeu. Ce fut un derby à l'ancienne qui nous fut servi. Quelle déception !
 
* L'HOMME DU MATCH
 
Lifeimi Mafi, l'arme fatale de l'USAP
 
7/7 : Lifeimi Mafi, le centre néo-zélandais de l'USAP aura été des sept derbys contre Narbonne. Il mène 5-2 service USAP à suivre, en décembre prochain. Le capitaine catalan aura encore fait son match, le derby reste un rendez-vous à part pour Lifeimi Mafi. Il fut encore l'arme fatale de l'attaque Catalane. Comme à l'heure de jeu où bon pied, bon œil, il fit la différence sur 40 mètres pour offrir sur un plateau une balle de second essai à Jean-Bernard Pujol.
 
Comme le bon vin, il se bonifie en vieillissant. À 34 ans, il n'a jamais été aussi décisif en ProD2. Pas seulement au placage et au grattage, il a démontré à Narbonne de beaux restes dans les jambes. Mine de rien, ce fut sa 5e passe décisive de la saison. Qui dit mieux à l'USAP ? Son coach Patrick Arlettaz ne tarit pas d'éloges à son sujet et le ménage aussi en lui accordant des plages de récupération pour mieux rebondir. Il n'a pas l'équivalent en PRO D2. Mais laissons le s'épanouir au centre de l'attaque alors qu'on lui a confié en vain les clés de l'ouverture, il y a trois ans. C'était une erreur. Lifeimi Mafi a toujours voté au centre. On le voit mal ailleurs. C'est une plus-value dont le contrat arrive à échéance. Il nous manquera forcément.
 
D.J.
 
Romain Millo-Chluski touché à un genou
 
Le 2e ligne de l'USAP n'a pas joué 10 minutes. Il venait de remplacr Tristan Labouteley. Sur une action anodine, Romain Millo-Chluski voyait son genou heurter sévérement la pelouse.  Il se tordait de douleurs et quittait la pelouse, en boîtant bas. Sur le coup, en attendant des examens plus précis, Romain serait victime d'une grosse entorse. Au mieux, ce serait une absence d'un mois s'il n'y avait pas rupture de ligaments. A suivre...  
 
LES RÉSULTATS 9E JOURNEE
 
Jeudi 19 octobre
 
Colomiers - Nevers ....................................3-29 (3-18) bonus offensif
 
Vendredi 20 octobre
 
Angoulême - Massy .......................................23-19 (13-13) bonus défensif
Carcassonne - Bayonne .................................32-16 (7-13) bonus offensif
Mont de Marsan - Aurillac ...........................17-16 (6-6) bonus défensif
Biarritz - Dax ................................................23-22 (17-15)bonus défensif
Montauban - Béziers ....................................30-27 (20-13) bonus défensif
Grenoble - Vannes.........................................58-28 (29-0) bonus offensif
 
Dimanche 22 octobre
 
Narbonne - Perpignan ..................................13-24 (6-7)
 
LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2