Sam suffit à Wigan

DEMI-FINALE DE CHALLENGE CUP : WIGAN - SALFORD (27-14).- Cruel pour les Red Devils, qui ont été loin de démériter, mais les Warriors avaient dans leur manche Sam Tomkins, "joueur du match" décisif, au même titre que Tom Burgess. Wigan retrouvera donc Hull FC en finale, le 26 août à Wembley. Comme en 2013, quand les Airlie Birds avaient cédé 16 à 0. Mais cette fois, pour espérer ajouter une nouvelle pièce à son impressionnante collection de médailles, Wigan devra jouer un ton au-dessus que ce dimanche, car la veille à Doncaster, Hull FC a autrement séduit.

Rien n'y a fait : ni les deux 40/20 réussies par Todd Carney (29è, 71è), ni la puissance du nouveau venu Manu Vatuvei, ni même les fautes inhabituelles commises par Wigan. Salford a résisté avec force conviction, mais les Cherry and White ont construit leur victoire sans trop de panache lors des dix-sept premières minutes d'une rencontre qui a été loin de valoir la demi-finale de la veille entre Hull FC et Leeds.
 
17 minutes fatales à Salford et à son talonneur Logan Tomkins, battu par ses deux frères, Joel et Sam. Car après deux occasions envolées de peu (pied en touche de Tom Davies, 3è, en avant sur le même jeune ailier deux minutes plus tard), Gildart se plaçait dans un intervalle, grâce au travail du fixateur George Williams, puis Thomas Leuluai et encore Williams mettaient Isa sur orbite pour le deuxième essai. Cela allait alors trop vite pour les "Diables Rouges", mais cela ne durait pas.
Greg Johnson marquait en bout de ligne, récoltant une passe sautée, puis un coup de pied rasant souriait à McCarthy. En l'espace de deux petites minutes, les otutsiders avaient redressé la situation (12-12), et prenaient même la tête sur pénalité pour faute de Sam Tomkins sur McCarthy, auquel l'arbitre vidéo Phil Bentham refusait l'essai.
 
Mais Sam sait faire autre chose que de l'anti-jeu, la preuve en début de seconde période, quand il s'échappait au profit de Tom Burgess pour un essai de 70 mètres refusé par la vidéo.
Williams alors égalisait sur pénalité, avant de rater en suivant la cible des trente mêtres en face, et à l'heure de jeu Tom Burgess, d'un formidable coup de pied de recentrage envoyait McIlorum à l'essai et ses adversaires en enfer.
Car bientôt Sam Tomkins y allait de son drop (comme voici six semaines en quart face à Warrington, qualification 27-26 à la clé), car Todd Carney quittait la pelouse sur commotion, plaqué sans le ballon (73), car, surtout, Salford n'avait pas réussi à exploiter la coupable nervosité de son rival.
Comme quoi, parfois, Sam suffit à Wigan.
 
La fiche technique
Demi-finale à Warrington
WIGAN - SALFORD 27-14
Mi-temps 12-14
Terrain bon, temps ensoleillé puis forte pluie à partir de l'heure de jeu
 
Wigan : 4 essais Gildart (8, 80), Isa (17), McIlorum (61), 3 T (8, 61, 80) et 2 pénalités (12, 54) George Williams, 1 drop Sam Tomkins (65).
 
Salford : 2 essais Greg Johnson (24), McCarthy (26), 2 T et 1 pénalité (29) Dobson.
 
Cartons jaunes à Wigan : Sam Tomkins (30), Gelling (71).