USAP - Montauban : faites vos jeux, rien ne va plus

PRO D2 / PERPIGNAN-MONTAUBAN, CE DIMANCHE À AIMÉ-GIRAL.- Il ne suffit pas de posséder la meilleure attaque, le plus fort potentiel offensif pour s'imposer même à domicile. L'USAP est armée pour rester invaincue dans son antre. Seulement, elle devra batailler pour faire craquer Montauban capable de faire déjouer n'importe quelle équipe. Cette belle opposition de style vaut le coup et va déplacer la grande foule à Perpignan. Vivement dimanche !
La mêlée, une des phases clés de ce USAP - Montauban qui fait saliver. À Tom Écochard de jouer juste.

Les chiffres ont de quoi donner le vertige même aux Montalbanais qui passent pour être des experts en défense. C'est forcément la promesse dimanche (14h15)à Aimé-Giral d'une belle opposition de style, très excitante, d'un match au sommet entre le 4e et le 5e qui n'est pas joué d'avance d'autant que Montauban reste une des bêtes noires de l'USAP.
 
Christian Lanta : "On joue
ce qui de fait de mieux en ProD2"

 
De l'enjeu, mais surtout du jeu, en veux-tu en voilà : voici l'USAP'nantie de trois victoires obtenues et de 17 essais inscrits en quatre matches. Bayonnais, Columérins, Neversois et autres Carcassonnais ont, respectivement, encaissé dix, un, quatre et deux essais face aux Catalans. Meilleure attaque de Pro D2 avec la bagatelle de 155 points marqués, Perpignan possède un groupe à fort potentiel doté d'un solide plan de jeu et d'automatismes qui ont fait leurs preuves : rappelons que l'USAP reste sur trois saisons disputées dans l'antichambre de l'élite du rugby francais. Il y a du vécu.
Son statut de meilleure attaque reflète la mentalité de tout un effectif : cinquièmes dans ce domaine la saison dernière, les Sang et Or sont plus que jamais portés vers l'attaque pour l'exercice 2017/2018. Question de mentalité inculquée par coach Patrick Arlettaz. Depuis son retour en septembre 2016, Perpignan a glané 10 bonus offensifs en 15 réceptions.
Les Montalbanais sont donc prévenus : revenir avec des points d'Aimé-Giral est une tâche ardue. D'autant plus que Perpignan est également cinquième meilleur défense après quatre matches... un classement dominé par Montauban.
Christian Lanta, le manager Catalan va plus loin : " C'est toujours un défi difficile à relever de défendre ses terres inviolées. La saison dernière, pas une seule équipe n'a réussi le sans faute chez elle.
"La performance est une interactivité entre plein de piliers. Donc ce n'est pas qu'un domaine qui fait avancer. Les perf's peuvent varier d'un week-end à l'autre. On tombe dimanche à ce qui se fait de mieux en ProD2. C'est le finaliste de la saison passée qui a déjà signé deux succès, loin de ses bases. C'est le test grandeur nature. Que l'on attend avec impatience, avec aussi de la crainte. avec beaucoup d'excitation et d'envie. Au moment où l'on mange notre pain noir en terme d'effectif.

Il ne suffira de jouer à mi-temps comme ce fut le cas face à Nevers pour s'imposer à Montauban. " On a joué à mi-temps, contre Nevers, j'en conviens, reconnaît Christian Lanta. "Le staff a fait son mea-culpa. Il y a eu deux mi-temps à Carcasonne, il y a eu une vraie première en terme on de travail d'usure. Deux mi-temps qui n'ont pas donné la même image. Mais très complémentaires. Du coup, on se projette en haut du classement. Notre nouveau statut, c'est quelque part une marque de reconnaissance."
 
Mathieu Acebes :" USAP-Montauban,
c'est tout sauf un match piège"

 
"On veut ce stade Aimé-Giral reste invaincu, cela passe par du jeu. Il ne faut pas aller chercher plus loin notre motivation." C'est du Mathieu Acebes, ailier finisseur catalan, dans le texte, lui qui vient d'ouvrir son compteur à Carcassonne.
"Au delà de validation, de la confirmation après le succès à .Carcassonne, c'est un match comme un autre qui arrive. L'aspect comptable, on ne le regarde pas . Il faut gagner à la maison."
"Montauban, c'est une grosse équipe, avec de très bons joueurs. C'est tout sauf un match piège. C'est un club qui s'est structuré. Qui mérite de jouer les tous premiers rôles. Dans un style efficace, bien différent du notre."
"Montauban, c'est d'abord une grosse défense, à nous de trouver des solutions.,à nous aussi de garder notre style de jeu.
"La ProD2, c'est un long championnat, on ne peut pas rester sur les émotions du week-end précédent. C'est une perpétuelle remise en questions. Il faut tout donner. On n'a pas à calculer. C'est un ensemble de choses si l'on est bien physiquement. Question de mental. "
 
 
Si Perpignan inscrit minimum 25 points par match cette saison, les Vert et Noir n'ont jamais concédé plus de 23 points lors d'une rencontre. Une solidité qui leur a permis de remporter déjà trois matches et de partager les points face à Aurillac. Troisièmes de Pro D2 avec quatorze points, ils n'ont encaissé que 58 points cumulés, se positionnant comme la meilleure défense du championnat.
Tout sauf une surprise pour une équipe qui avait déjà terminé l'exercice précédant en tête de ce classement honorifique.

C'est peu dire que l'USM fait partie de ces équipes qualifiées d'accrocheuses : une faculté explicable par le grand vécu de cette formation et par l'historique de ce club, champion de Pro D2 pour la deuxième fois en 2006... mais rétrogradé administrativement en 2010. Forts d'un état d'esprit irréprochable, d'une défense "monstrueuse" et d'une belle tenue en mêlée, les Montalbanais restent sur une finale de Pro D2, perdue les armes à la main face à Agen.
La défense de Montauban résistera-t-elle aux assauts catalans ? Réponse ce dimanche sur l'historique pelouse d'Aimé-Giral qui n'a vu qu'Albi en 2015, Dax et dejà Montauban en 2016 et Colomiers en 2017 y trouver fortune. Seulement ce serait aussi faire de certaines évidences. Montauban, bien plus discipliné que l'USAP fait référence en conquête, en défense, dans le jeu au pied. L'USM a tout pour gagner, loin de ses bases. Ce n'est pas Massy et Narbonne qui viendront nous contredire. Maintenant, faites vos jeux, rien ne pas plus.
D.J.
 
PERPIGNAN (Stade Aimé-Giral).- USAP -Montauban, match de ProD2 à 14h15, match retransmis en direct sur Eurosport 2. 
 
LES EQUIPES
 
PERPIGNAN : Farnoux - Acebes, Mafi (cap), Torfs, Bousquet - (o) Potgieter - (m) Écochard - Tau, Mamea - Lemalu, Chateau - Botha, Labouteley - Forletta, Carbou, Boutemmani

Sur le banc : Lam, Mailau, Millo-Chluski, Strokosch , Deghmache, Selponi , Lucas et Muller.
* Sans Sione Piukala et Adrea Cocagi, ses deux centres, blessés à Carcassonne, le staff catalan bénéficie de la rentrée de Jonathan Bousquet, ailier-buteur et du retour en forme de Jens Torfs; le centre international belge. Petis ajustements en 3e igne : Christophe André est mis au repos et remplacé  par Karl Chateau. Gert Muller est de son côté ménagé et débutera sur la banc. Premiére titularisation au poste de pilier droit de Boutemmani, l'ex joueur d'Angoulême, de plus en plus puissant. Retour aussi au poste de 3e ligne de l'ex agenais Sione Tau pour apporter du punch au pack catalan. Il ne sra pas de trop.
 
MONTAUBAN : Klur - Sayerse, Lilo, Silago, Ascarat - (o) Fortunel, .Darbo - Engelbrecht, Soussa, Munoz- Caisso, Segueev - Facundo, Ponnau, Agnesi.
Sur le banc : Rochier, Tekassala, Dry, Vaota, Domenech, Chaput, Mathy, Zanon. 
 
* Le staff montalbanais fait tourner son effectif. Pas moins de 13 changements en dix jours par rapport à l'équipe qui avait fait chuter Grenoble. C,est énorme ! Un coup dur pour l'USM : les forfaits de Bosviel et Swanepoel, les buteurs. Absence aussi du capitaine et 3e ligne Esclauze. En revanche retour de Darbo, derrière la mêlée. 
 
MONTAUBAN ( L'équipe qui a battu Grenoble, il y a 10 jours)   Bosviel -  Ascarat, Tupuola, Mathy, Lilo - (o) Swanepoel, (m) Chaput - Vaotoa, Domenech, Haddon- Dry, Esclauze (cap.) - Zanon, Van der Westhuizen, Tekassala.
 
Sur le banc : Ponnau, Agnessi, Caisso, Sergueev, Engelbrecht, Silago, Darbo, Facundo.
 
LES RÉSULTATS
 
5E JOURNEE
 
Jeudi
 
Vannes - Bayonne .........................................38-22 (28-15)
 
Vendredi
 
Aurillac - Narbonne ......................................15-6 (10-3)
Biarritz - Nevers ...........................................32-20 (16-13)
Mont de Marsan - Carcassonne ...................39-23 (14-17)
Massy - Dax ..................................................21-19 (8-6) bonus défensif
Colomiers - Angoulême ..............................26-6 (12-6) bonus offensif
Grenoble - Béziers........................................33-23 (23-9)

Entre parenthèses les scores à la mi-temps
 
Dimanche
 
14h15 : Perpignan - Montauban
 
LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2