Hamilton enlève le GP du Japon sous drapeau rouge, Jules Bianchi dans un état critique

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Japon, interrompu par un drapeau rouge suite à l’accident de Jules Bianchi. Le Britannique a devancé Nico Rosberg et Sebastian Vettel, il consolide sa première place au classement du championnat du Monde.
Hamilton consolide sa première place au championnat
Mercedes AMG

La course s'est disputée de bout en bout sur une piste détrempée. Elle s'est terminée, comme souvent cette saison, par un doublé des pilotes Mercedes, avec la 8e victoire d'Hamilton devant Nico Rosberg. Le champion du Monde 2008 relègue son équipier à 10 points au championnat après une course parfaitement maîtrisée malgré une météo difficile. Il devient le 7e pilote de F1 à gagner au moins 30 Grand Prix.

Mais ce dimanche le sportif est rapidement passé au second plan. "Nous espérons que Jules va bien", a d'ailleurs commenté Hamilton sur le podium à Nigel Mansell.

Des déclarations qui résument parfaitement l'inquiétude qui s'est emparée du paddock de Suzuka à l'issue de la course. Le Grand Prix a pris fin sous drapeau rouge et dans la confusion suite à l'accident de Jules Bianchi. Le pilote français est sorti de la piste et a heurté une grue qui était en train d'évacuer la F1 d'Adrian Sutil. Des faits confirmés par le pilote allemand.

Les visages étaient crispés dans les stands et la direction de course a décidé de ne pas déboucher le champagne sur le podium. Jamais les images du crash n'ont été diffusées pendant le direct. Autant de signes qui laissent présager de la gravité de l'accident.

Jules Bianchi a été transporté à l’hôpital. Il était inconscient. Nous n'avons pour l'instant pas plus d'informations sur l'état de santé du pilote Marussia.
La course a commencé et c’est terminée derrière la Voiture de Sécurité. Entre les deux neutralisations, le Britannique a donc pris le meilleur sur son coéquipier parti en pole. La manœuvre du 29e tour sera la manœuvre gagnante, il se dirigera vers la Russie avec dix points d'avance au championnat.
Red Bull a réussi une excellente performance d'ensemble aujourd'hui dans des conditions difficiles. Sebastian Vettel récupère la troisième place à l'arrivée, il l'avait perdue en piste après un arrêt au stand étrange avant la fin. Podium donc pour le quadruple champion du monde qui termine devant son futur-ex coéquipier Daniel Ricciardo. Ferrari confirme sa débâcle, Alonso a abandonné dés le départ et Räikkönen ne termine qu’à la 12è place.

Jenson Button a tenté des stratégies décalées, des changements de pneus plus précoces mais cela ne lui a pas permis de monter sur le podium, il termine cinquième devant les Williams en souffrance ce dimanche, Nico Hülkenberg, Jean-Éric Vergne (2e top 10 de suite après une 6e place à Singapour) et Sergio Pérez. Fernando Alonso a rapidement abandonné mais l'important est ailleurs, tout le paddock attend des bonnes nouvelles en provenance de Jules Bianchi.

 

 

 

  Classement GP du Japon ici