Wigan : Wembley pour rebondir ?

Wigan est le favori de la finale de la 117è édition de la Challenge Cup, samedi (16h) à Wembley, face à Hull FC. Les dernières nouvelles avant le choc.
A Brutus, samedi, Tomkins avait le masque, mais il fut "joueur de la finale" de Cup en 2011. Photo Jean Roig - RMD Agency
A Brutus, samedi, Tomkins avait le masque, mais il fut "joueur de la finale" de Cup en 2011. Photo Jean Roig - RMD Agency

18 gagnées, 11 perdues

Wigan a jusqu'ici disputé 29 finale de Coupe d'Angleterre. Les Cherry and White en ont remporté 18 (1923/24, 1928/29, 1947/48, 1950/51, 1957/58, 1958/59, 1964/65, 1984/85, 1987/88, 1988/89, 1989/90, 1990/91, 1991/92, 1992/93, 1993/94, 1994/95, 2002, 2011), et perdu 11 (1910/11, 1919/20, 1943/44, 1945/46, 1960/61, 1962/63, 1965/66, 1969/70, 1983/84, 1997/98, 2004).
De son côté, Hull FC en a gagné trois (1913/14, 1981/82, 2005), et perdu dix (1907/08, 1909/10, 1921/22, 1922/23, 1958/59, 1959/60, 1979/80, 1982/83, 1984/85, 2008).

Wane rempile

Agé de 48 ans, le coach de Wigan, Shaun Wane, entraînera toujours les Warriors, en 2014. Le club a en effet décidé de faire jouer l'option d'une saison supplémentaire figurant dans son contrat. Voilà qui coupe court aux rumeurs qui l'envoyaient aux NZ Warriors de NRL.
Deux jours plus tôt, c'est le deuxième ligne néo-zélandais Harrison Hansen, 27 ans, qui avait prolongé d'un an son contrat.

Sam muet

De son côté, comme convenu entre les deux clubs, Wigan et New Zealand Warriors, qui ont semble-t-il décidé de ne pas annoncer la venue du prodige à Auckland avant la finale de la Cup, Sam Tomkins n'a pas répondu aux questions des journalistes, ce mercredi en conférence de presse, concernant ce sujet.
"Je suis concentré sur Wigan, sur la finale de la Cup", répète-t-il à l'envi.

3 sur 12

L'influence de Tomkins, 24 ans, 33 essais toutes compétitions confondues, cette saison, est énorme, même si son retour, samedi à Perpignan, n'a pas coïncidé avec la victoire des siens. Les Warriors n'ont en effet remporté que trois des douze derniers matchs auxquels il n'a pas participé.
Il n'en reste pas moins optimiste : "Mes 80 minutes disputées samedi dans l'horrible (sic) chaleur de Perpignan m'ont satisfaites. Je suis à 100% de mes moyens. Et je tiens à dire qu'il n'y a pas de crise à Wigan, même si nous n'avons pas souvent bien joué, ces derniers temps. Nous ne sommes pas troisièmes du classement et en finale de Cup pour rien."

Tattoo

Le Sam en question accorde tellement d'importance à la Challenge Cup, que depuis sa victoire en 2011 avec Wigan, il s'est fait tatouer à la cheville droite un dessin commémoratif. "Je n'oublierai jamais ce jour", insistait-il en conférence de presse.

Der

Cette finale sera par ailleurs la dernière de Cup, pour Pat Richards, qui rejoindra l'Australie, son pays, en fin de saison.
Arrivé à Wigan à l'âge de 23 ans, il avait prévu de "rester deux saisons." Six de plus sont à mettre à son actif sous le maillot rouge et blanc.
En face, ce sera également la der pour Mark O'Meley, 32 ans, qui quittera les Airlie Birds en fin de saison.

Arbitres

Phil Bentham arbitrera la finale, pour la deuxième fois de sa carrière, avec Tim Roby et Joe Cobb comme juges de touche.
Ian Smith sera le préposé à la vidéo.
James Child sera l'arbitre remplaçant.
Bentham avait déjà arbitré la finale de la Cup en 2011.

Absent

Doigt d'une main fracturé lors du dernier match contre Salford, vendredi, le centre de Hull FC, Joe Arundel, est forfait pour la finale. C'est la porte ouverte au retour de Ben Crooks, 20 ans, désormais rétabli d'une blessure à la cheville.
 
Rescapés
A Hull, ils ne sont plus que trois, cette année, à avoir remporté la Cup en 2005, face à Leeds : Karl Yeaman, Richard Whiting et Richard Horne.