Sarah Sjöström fait des étincelles à Canet-en-Roussillon

Au meeting Mare Nostrum de Canet-en-Roussillon, la Suédoise Sarah Sjöström a fait une fois de plus étalage de sa forme étincelante, à cinq semaines des Mondiaux-2017 (23-30 juillet) à Budapest. 
Après Monaco et Barcelone, la championne olympique en titre du 100 m papillon est passée sous les 56 secondes sur cette distance (55.76, nouvelle MPM) et a remporté le 50 m nage libre en 23 sec 85/100 (à 2 centièmes de sa MPM). Elle est la seule à avoir nagé sous les 24 secondes cette saison. 
Aux JO-2016, la participation de Yuliya Efimova, repêchée malgré le rapport McLaren sur le système de dopage d'Etat en Russie, avait fait des remous. Cela ne semble plus qu'un mauvais souvenir pour la Russe: la double médaillée d'argent à Rio (100 m et 200 m brasse) a cassé pour la première fois la barre des 1 min 05 sec au 100 m brasse (1:04.82).
Un nouveau record personnel qui la rapproche à moins d'une demi-seconde du record du monde de la Lituanienne Ruta Meilutyte (1:04.35 en 2013). 
 
Chez les messieurs, le Sud-Africain Chad Le Clos, double tenant du titre mondial détenteur de la meilleure performance mondiale (MPM) de l'année (51.29 en avril), n'a pris que la 3e place du 100 m papillon derrière le Français Mehdy Metella, vainqueur en 51 sec 63/100, et le Hongrois Laszlo Cseh, deuxième en 51 sec 87/100.