L'USAP passe à l'offensive et met en quarantaine les Irlandais du Leinster (42-32)

Avec son équipe-type, déjà d'attaque, elle a été convaincante, réaliste signant trois essais de toute beauté en première mi-temps (Potgieter, Tau, Piukala), pour virer en tête à la mi-temps 19-17). Puis elle a connu un petit coup de mou mais sut rallumer la lumière grâce à sa jeunesse triomphante. Ses champions de France - Degmache et Séguy en tête - ont forcé la décision dans un final enthousiasmant. Rien d'un balade pour les Irlandais du Leinster, grands d'Europe et surpris par la qualité du jeu Catalan.
Le groupé-pénétrant du pack'de l'USAP'qui propulsera Christophe André (N.7) dans l'en-but Irlandais. Ce fut en seconde mi-temps, le 4e essai Catalan.

Temps doux, ensoleillé,, forte tramontane soufflant dans le dos des Catalans en seconde mi-temps, belle affluence pour un match amical, 6000 spectateurs environ, arbitre M.Gauzere .

Pour l'USAP : 5 essais Potgieter (6e), Tau (17e), Piukala (27e), André (70e), Degmache 73e), 4 transformations Potgieter (7e), (27e), Séguy (70e, 73e), 2 pénalités Séguy (41e, 56e, 75e).

Pour Leinster : 4 essais E.Byrne (3e), Daly (25e), B.Byrne(53e), Marsch (63e), 3 transformations Marsch (3e, 24e, 53e), 2 pénalités : Marsch (40e, 44e).,

ÉVOLUTION DU SCORE : 0-7, 7-7, 12-7, 12-14, 19-14,,19-17 (mi-temps) - 22-17, 22-20, 22-25, 25-25, 25-32, 32-32, 39-32, 42-32.(score final).

LES ÉQUIPES

 
USAP : Julien Farnoux - Jonathan Bousquet, Lifeimi Mafi (cap.), Simone Piukala, Samuel Faconnier, - (o) .Jacques-Louis Potgieter - (m) Tom Ecochard - Alan Brazo, Karl Chateau, Sione Tau, - Romain Millo-Chluski, Berend Botha -Enzo Forletta, Raphaël Carbou, Gert Muller.

Sont entrés en cours de match : Nicolas Lemairre.Valentin Chapon Yassin Boutemmani, Tevita Mailau, Joe Jones, Christophe André,, Frédéric Gendre, Pierre Reynaud , Pierre Lucas, Mathieu Acebes, Adrea Cocagi, Jens Torfs , Paul Marty et Sadek Deghmache.

LEINSTER : Jordan Larmour - Adam Byrne, Jimmy O’Brien, Tom Daly, Ian Fitzpatrick - (o) Cathal Marsh, (m) Nick McCarthy - Will Connors, Max Deegan, Josh Murphy - Ian Nagle, Mick Kearney - Jeremy Loughman, Bryan Byrne, Ed Byrne (cap.)
 .

Sont entrés en cours de match : Sean McNulty, Vakh Abdaladze, Oisín Heffernan, Oisín Dowling, Peadar Timmins, Charlie Rock, Noel Reid, Hugo Keenan, Barry Daly et Peter Dooley.

* LE FAIT DU MATCH

L'USAP puissance cinq pour marquer les esprits

Qui l'eût cru ? L'USAP serait-elle devenue la bête noire du Leinster ? Elle a une fois de plus battu les Irlandais, à la régulière à l'issue d'un match qui fut tout, sauf amical. En signant cinq superbes essais.
Le Leinster n'était pas venu en touriste puisque dés la 3e minute de jeu le pilier E.Byrne passait en force. L'USAP était glacée jusqu'au coup d'éclat de Jacques Potgieter qui flaira l'interception et signa son premier essai à, Aimé-Giral. Sone Tau, l'autre recrue l'imita un peu plus tard. En bombant le torse. La légion étrangère de l'USAP était au rendez-vous à l'instar de l'inusable Sione Piukala qui signait peu avant la demi-heure le 3e essai Catalan.

Face à une forte opposition irlandaise, l'USAP, forte de son équipe-type, avait jusqu'ici touché au but en se montrant ambitieuse, réaliste et pragmatique.
Puis elle connut un coup de moins bien en effectuant près de 15 changements à la mi-temps. La profondeur du banc était meilleure chez Leinster, seulement l'envie et la condition physique étaient catalanes.

L'USAP eut 7 points de retard à l'heure de jeu (25-32) mais connut une belle embellie dans le final. En force grâce à la vista de .Christophe André, l'expérimenté 3e ligne, puis en contre grâce aux jambes de feu de Sadek Degmache, le jeune demi de mêlée, elle sut refaire son retard et renvoya le Leinster à'ses chères études.
Aime-Giral avait retrouvé de la voix, et n'en revenait pas. On avait beau se frotter les yeux, l'USAP a bien battu un grand d'Europe comme au temps de sa splendeur, il y a déjà 14 ans.
En tout cas, l'USAP a marqué les esprits. Bayonne, son futur adversaire en Pro D2, samedi prochain en ouverture, est prévenu alors que l'USAP est loin d'être complète. Elle a surtout une bonne marge de progression.

D.J.

*'Jacques Potgieter le demi d'ouverture sud-africain de l'USAP est sorti à la 30e minute de jeu, par précaution, touché 'à la cuisse.