PRO D2 / 4E JOURNEE.- L'USAP avec un étonnant 15/20 est dans les temps pour se maintenir en tête, le plus dur arrive toutefois.- Analyse et chiffres-clés

L'USAP n'a jamais été aussi bien placée depuis sa relégation en ProD2 au terme du 4e acte. C'est de bon augure. Le plus compliqué arrive : se maintenir dans le tiercé de tête dépendra de la profondeur d'un effectif meurtri déjà et entamé par une trop longue liste de blessés. Sione Piukala et Andrea Cocagi, les deux derniers touchés seront absents durant 15 jours, au moins.
L'USAP a dû beaucoup s'envoyer face au Carcassonne du puissant Tuilagi mais a dû aussi être solide en défense.

L'USAP a envoyé un signal fort à Carcassonne : elle sait batailler, loin de ses bases, elle sait voyager, elle sait s'imposer avec la manière. "Ce type de match, on ne l'aurait pas gagné par le passé, c'est le meilleur que j'ai vu faire l'USAP depuis que je suis entraîneur." C'est du Patrick Arlettazcoach de l'USAP, dans le texte.
29-19 au final après avoir concédé un 16-6 à la mi-temps. Seul Colomiers l'avait fait, 15 jours au paravant face à...l'USAP. C'est fort, très fort...
Inverser la tendance n'est pas donné à toutes les équipes. L'USAP l'a fait avec méthode, maîtrise et envie. Avec un mental fort et une stratégie respectée. Et ça change tout. L'USAP même menée de 10 points à Carcassonne, comme huit jours plus tôt face à Nevers, ne s'affole plus même si l'indiscipline lui a encore coûté. Elle a encore écopé d'un carton jaune (Gert Muller, 50e pour antijeu). Sans conséquence et ça change tout.

Une fois de plus en infériorité numérique, l'USAP n'a rien concédé. Mieux, elle a marqué en déplaçant le jeu. Ce qui a permis à Mathieu Acebes de trouver la terre promise et de revenir dans le sillage de Carcassonne. À force de pilonner, l'USAP a enfin fait sauter le verrou. Ce fut un des tournants du match.
L'autre intervint 20 minutes plus tard sur un copié-collé. À la différence près que Benoît Lazzarotto, le garde du corps de Mathieu Acebes fut coupable d'un geste d'antijeu, une tentative d'interception jugée illicite par l'arbitre. Pas évident. Ce qui valut un essai de pénalisation alors que les deux équipes étaient à égalité 19-19.

La différence ne se fit attendre. Dans deux secteurs, l'USAP était mieux armée. Sur la condition physique et sur la profondeur du banc des remplaçants, ce fut d'une évidence implacable. Comme à chaque fin de match depuis le début de la saison, si celui-ci se termine dans les temps et ne joue pas de longues prolongations.
L'USAP devient très efficace, loin de ses bases. L'USAP fait peur et a marqué les esprits. Sur le plan comptable, son 15/20 lui vaut d'être en tête du classement à hauteur de Colomiers. C'est son meilleur parcours, sa meilleure entame depuis sa relégation en Pro D2 en 2014.

Maintenant, elle va avoir un nouveau statut à défendre. On saura dès dimanche dans le match au sommet face à Montauban qui n'encaisse pas plus de 15 points par match, si elle a l'envergure et le potentiel pour s'installer durablement en tête du Championnat. Si oui, le premier bloc de six matches - une nouveauté en ProD2 - serait une réussite et prometteur. Pas question de s'enflammer pour autant car l'USAP reste fragile. Son effectif est de grande qualité mais pas assez étoffée. C'est là où le bas blesse. Adrea Cocagi victime d'une acromio, et Sione Piukala d'un coup sur la crête iliaque, dimanche à Carcassonne, les deux perforateurs vont manquer. Pas sûr que l'USAP ait l'équivalent en magasin.

D.J.
 
LES CHIFFRES-CLÉS AVANT LA 4E JOURNÉE
* 32 matches joués - 23 gagnés à domicile soit 71,,8 %
* 7 matches gagnés à l'extérieur, soit 21,8%.
* 2 nuls soit 6,25 %
* 142 essais - 91 à domicile - 51 à l'extérieur.
* 111 transformations - 76 à domicile - 35 à l'extérieur.
* 164 pénalités - 83 à domicile - 81 à l'extérieur.
* 6 drops - 5 à domicile - 1 à l'extérieur.

 
ATTAQUE : L'USAP passe la barre des 150 points, 
Montauban son futur adversaire, 14e au classement
1 Perpignan 155 points inscrits, 2 Mont de Marsan 124, 3 Colomiers 116, 4 Grenoble et Aurillac 103, 6 Bayonne 97, 7 Béziers 92, 8 Vannes 87,
9 Massy 84, , 10 Nevers 80, 11 Dax 76, 12 Angoulême 72, 13 Biarritz 67, 14 Montauban 66, 15 Narbonne 60, 16 Carcassonne 55 points marqués.
 
DÉFENSE : L'USAP se maintient à la 5e place
loin derrière Montauban, solide leader

1 Montauban 58 points concédés, 2 Biarritz 66, 4 Angoulême 68, 4 Mont de Marsan 69, 5 Perpignan 71 6 Massy 79, 7 Grenoble 81, 8 Aurillac 83,, 9 Colomiers 84, 10 Béziers 99, 11 Nevers 86, 12 Dax et Vannes 105, 14 Carcassonne 122, 15 Narbonne 126, 16 Bayonne 140 points marqués.
 

ATTAQUE (ESSAIS) : L'USAP puissance 17,
Montauban se maintient à la 14e place à 13 longueurs

1 Perpignan et Mont de Marsan 17 essais inscrits, 4 Massy, Grenoble, Aurillac et Aurillac 10, 3 Colomiers 11, 7 6, 7 6, 9 Angoulême et 8 Nevers et Bayonne 9, 11 Béziers et Dax 8, 13 Narbonne 5, 14 Montauban et Carcassonne, 16 Biarritz 3 essais inscrits.
 
DÉFENSE (ESSAIS) : L'USAP dans le ventre mou,
Montauban dans le sillage de Mont de Marsan, le leader

1 Mont de Marsan 3 essais concédés, 2 Biarritz et Montauban 4, 4 Perpignan et Colomiers 4, 6 Angoulême, Grenoble et Aurillac 7, 9 Nevers 9, 10 Dax et Massy 10, 12 Béziers et Vannes 12, 14 Carcassonne 13, 15 Narbonne 15, 16 Bayonne 18 essais concédés.
 

RÉALISATEURS : Jérôme Bosviel (Montauban) -
Jonathan Bousquet (USAP) l'autre match avec la pole-position en vue
1 Jérôme Bosviel  (Montauban) 51 points, 2 Bousquet (USAP) 43, 3  Maxime Petitjean (Aurillac) 41, 5 Potgieter Jacques-Louis (USAP) et Meret Lucas (Soyaux-Angouleme) 39, 6 Pierre Bernard (Biarritz) et Bustos Moyano Martin (Bayonne) et Suchier Thibaud (Beziers), 35 points.
9 Gilles Bosch (Carcassonne) 30, 10 Grimoldby Louis (Massy) 29, 11 Adrien Bau (Dax) 28, 12 Cazenave Joris (Colomiers), Hilsenbeck Christopher (Vannes) et Loïc Le Gal (Nevers) 25 points.
15 Mélé David (Grenoble) 22, 16 Willie de Plessis ( Bayonne) 19, et James Marty (Mont de Marsan) 16, 7 18Munro Lachie (Béziers) 13 points.
 
 
MARQUEURS : Jonathan Bousquet (USAP) toujours
leader, maintient le cap, rejoint par Sabri Gmir (Béziers)

1 Jonathan Bousquet, Duplenne (Vannes), Sabri Gmir (Béziers), Wakaya Nacani (Mont de Marsan), Yann Brethous (Mont de Marsan), Jack McPhee (Aurillac) 3 essais.
7 Karl Château (USAP), Jacques-Louis Potgieter (USAP), Mau Leidua (Angoulême) , Lolagi Visiana (Grenoble) , Willie de Plessis (Bayonne), York Delhommel (Massy), Nacani Wakaya (Mont de Marsan), Lucas Blanc (Nevers), Evrard Oulai (Bayonne), Peter Van Lill (Bayonne) tous à 2 essais,
17 Mathieu Acebes (USAP), Sione Piukala (USAP), Ancely Clement Massy) 2, Romuald Séguy (USAP), Sione Tau (USAP), Alan Brazo (USAP), Romain Cabannes (Mont de Marsan), Maxime Delonca (Dax), Jean-Batiste Barrere ( Béziers) tous à 1 essai.
 

LES RÉSULTATS

4E JOURNÉE

Jeudi
 
Montauban - Grenoble ........................25-23 (12-13) bonus défensif
 
 
Vendredi
 

Béziers - Aurillac ......................................31-27 (28-7) bonus défensif
Angoulême - Biarritz ................................26-22 (12-12) bonus défensif
Mont de Marsan - Vannes ........................38-11 (17-8) bonus offensif
Nevers - Massy .........................................32-3 (6-3) bonus offensif
Narbonne - Colomiers ..............................23-23 (13-6)
Bayonne - Dax ..........................................51-15 (32-15) bonus offensif

 
Ce dimanche
Carcassonne - Perpignan ......................19-29 (16-6)
 

LE CLASSEMENT
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2