PRO D2 / 13E JOURNEE : Narbonne et Carcassonne au plus mal, Béziers requinqué, Grenoble reprend la pole-position.- Les résultats et le classement

Cette 13e journée marquait le début du troisième bloc. A domicile, Montauban face à Nevers (36-20) et le Biarritz devant Narbonne (41-18) ont déroulé. Béziers l'a emporté contre Dax (26-10) quand Massy en a fait de même contre Aurillac. Carcassonne, en déplacement à Soyaux-Angoulême n'y arrive toujours pas.
Grenoble fut intraitable face à Colomiers à l'image de son ailier.-finisseur Bastien Guillemin avait. ouvert les hostilités dès la 2e minute de jeu pour finalement inscrire un triplé

LES MATCHES 
 
Béziers - Dax : 26-10
Un soulagement ! Béziers respire à nouveau. Après quatre revers de rang, l'ASBH a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant sur sa pelouse (26-10) face à Dax ce vendredi pour le compte de la 13e journée. Mais rien n'a été simple. En dépit d'une entame idéale, avec notamment un essai de Ballu et un score de 10-0 à la 7e minute de jeu, les Biterrois se retrouvaient même en supériorité numérique suite au carton rouge de Ropiha après un mauvais geste sur Valentine. Béziers n'en a pas profité, voyant même Dax revenir avec un essai de Taofifenua (21e). Suchier permettait cependant aux siens de tourner devant à la pause grâce à sa réussite au pied (19-10).

Titulaire de dernière minute après l'autorisation de sa signature par la DNACG, Ratini (63e) a signé sa première sous le maillot biterrois d'un essai suite à une interception. Une bouffée d'air frais pour l'ASBH dominée par des dacquois qui ont manqué de réalisme et qui auraient pu revenir de ce déplacement avec autre chose que zéro point.
 
Biarritz - Narbonne : 41-18
C'st du B.O pur jus. A Aguilera, Biarritz ne tombe pas. La maxime s’est encore vérifiée vendredi soir avec un nouveau succès basque. Devant Narbonne (41-18) cette fois-ci. Les Biarrots ont glané un bonus offensif qu'il a fallu disputer jusqu'au bout. Pourtant, les Basques avaient rapidement mis à mal la défense narbonnaise en compilant trois essais dans la première demi-heure. Avec un Kylan Hamdaoui comme bourreau. Intenable, l’arrière a offert un premier essai à Delaï, a signé le deuxième puis a créé la différence sur le troisième, conclu par son capitaine Placines. A la pause, Biarritz semblait déjà à l’abri (24-3).
 
Mais les Biarrots ont subi le réveil narbonnais concrétisé par des essais d’Estériola, Collet et Stott. A chaque fois, le BO a du répondre par un nouvel essai d’Hewitt, Artru et enfin De Coninck après un départ derrière la mêlée sur la sirène. Avec ce succès bonifié, Biarritz revient dans le top 5 tandis que Narbonne reste forcément englué en zone rouge, à la 15e place du classement.
 
Soyaux-Angoulême - Carcassonne : 26-16
C'est une victoire pour 26-16 pour Soyaux-Angoulême face à des Carcassonnais courageux mais qui repartent à vide de ce déplacement à Chanzy. Le premier acte a été ponctué de nombreux échecs au pied mais à ce jeu ce sont les Audois qui virent en tête avec notamment l'essai d'Andrei Ursache au quart d'heure, suite à une interception bien négociée (10-6 en faveur de l'USC à la pause).
 
La seconde période a été l'occasion pour les Charentais de rectifier le tir en particulier sur le secteur de la mêlée fermée. Deux essais inscrits par Sclavi (45e) et Roger à l'heure de jeu, permettront aux Angoumoisins de sécuriser la victoire sur le score de 26 à 16. Les locaux s'éloignent un peu plus de la zone rouge au final, alors que pour Carcassonne, sous les yeux d'un certain Christian Labit.
 
Massy - Aurillac : 26-16
Après deux défaites de suite à l’extérieur, Massy s’est relancé à Jules-Ladoumègue contre Aurillac (26-16). L’essai du talonneur Youri Delhommel, inscrit après le passage de bras de Clément Ancely, a fait la différence (45eme). La rencontre a démarré avec le bel essai de Robert Lilomaïlava (4e) pour Aurillac, lui l'ancien Massicois. Les acteurs se sont ensuite montrés brouillons et indisciplinés. Les deux buteurs, Thomas Girard pour Massy (14 points) et Joris Segonds (11 points) pour Aurillac, se sont donc répondus tout au long des quatre-vingt minutes.
Les Auvergnats ont toujours autant de mal loin du Cantal et repartent de l’Essonne sans le bonus défensif. Ils n’ont plus gagné à l’extérieur depuis le 16 septembre 2016 à Albi. Point noir pour le RCME, les blessures du demi de mêlée Benjamin Prier et de son jeune et talentueux ailier Lesten Etien, sorti avec une minerve et sur civière en deuxième période. Les cervicales semblent touchées.
 
Montauban - Nevers : 36-20
L'USM a assuré l’essentiel, la victoire, mais Montauban a sans doute tremblé à Sapiac ce vendredi soir. Pourtant, les Tarn-et-Garonnais ont pu compter sur un Jérôme Bosviel impérial, auteur d’un 100% au pied (21 points sur 36). En première période, les avants montalbanais ont aussi dominé leurs adversaires. Un essai d’Esclauze (40e) et le réalisme de ses partenaires ont permis à l’USM de mener de 13 points à la pause.
Jusqu’à l’heure de jeu, tout allait bien dans la cuvette sapiacaine. Puis, Roelofse et N’Diaye sont entrés en première ligne, et les Vert et Noir passaient dix mauvaises minutes. Pas moins de sept mêlées dans ses 5 mètres (entrecoupées de quelques temps de jeu et maladresses nivernaises) et un carton jaune plus tard (Agnesi, 68e), l’arbitre a fini par accorder un essai de pénalité à l’USON. Un essai libérateur car quelques minutes plus tard, Fraser (77e) a redonné l’espoir de ramener au moins un point de Montauban. Preuve de la faiblesse neversoise, ou du pragmatisme et réalismes montalbanais : Englebrecht (79e) offrait une victoire confortable aux siens. Finalement, Nevers s’est encore une fois bien battu, mais elle paie ses inexactitudes.
 
Grenoble - Colomiers : 58-23
Colomiers sévèrement sanctionné. Alors que cela aurait dû être un véritable choc au sommet, il y a finalement eu un duel à sens unique. Grenoble décroche son troisième bonus offensif de la saison après une prestation accomplie, véritablement sa première au Stade des Alpes. Les Grenoblois tiennent leur match référence alors qu’ils ont mis énormément d’intensité et d’engagement, comme le prouve les neuf essais marqués.
Bastien Guillemin avait ouvert les hostilités des la 2e minute, il inscrit finalement un triplé. Les Columérins ont trop souffert en défense et se sont retrouvés encore plus en difficulté après l’exclusion de Jonathan Fa'amatuainu pour un coup de poing (38e). Colomiers a certes marqué trois essais, une manière de sauver l’honneur.
 

 
 
 
 
LES RÉSULTATS
 
13E JOURNEE
 
Jeudi 23 novembre
 
Vannes - Perpignan ....................................................22-23 (10-3) bonus défensif
 
Vendredi 24 novembre
 
Biarritz - Narbonne .....................................................41-18 (24-3) bonus offensif
Angoulême - Carcassonne ..........................................26-16 (6-10)
Béziers - Dax ...............................................................26-10 (19-10)
Massy - Aurillac .........................................................26-16 (13-10)
Montauban - Nevers ..................................................36-20 (19-6)
Grenoble - Colomiers ................................................58-23 (29-13) bonus offensif
 
Dimanche 26 novembre
 
14h15 : Mont de Masan - Bayonne
 
Entre parenthèses les scores à la mi-temps 

 

LE CLASSEMENT
 
http://www.lnr.fr/rugby-pro-d2/classement-rugby-pro-d2