Pro D2 / 14E JOURNEE : BIARRITZ - PERPIGNAN, CE JEUDI.- L'USAP fait tourner, Mafi, Mamea et Brazo au repos, Seguy, Pujol, Eru, Chateau, titulaires.- La probable compo

Victorieux ou pas à Vannes, le staff de l'USAP - Patrick Arlettaz en tête - avait prévu de mettre en place trois équipes différentes pour les trois premiers matches du troisième bloc. Tout va bien pour le capitaine catalan, Lifeimi Mafi,qui a besoin de souffler, suppléé au centre de l'attaque par Jens Torfs. Genesis Mamea est lui aussi au repos comme son complice Alan Brazo. Sur le banc, on trouvera aussi Enzo Selponi. Ce sera autour de Romuald Seguy d'animer le jeu catalan aux côtés de Jean-Bernard Pujol, remis de sa blessure à la cheville.
Jean-Bernard Pujol au coté de Jens Torfs. Comme au bon vieux temps de l'USAP, vainqueur de Lyon.

1. Changement total de la 3e ligne, Chateau au centre

Le staff de l'USAP n'a pas le choix. Il se doit d'effectuer des rotations pour éviter de la casse et trouver le bon équilibre au sein d'un effectif appelé à jouer les premiers rôles, jusqu'au printemps 2018. Pour durer, il faut calculer et ménager les troupes alors que l'hiver et les terrains gras pointent leur nez et ce sera le cas, ce jeudi soir, à Biarritz.
Par rapport à l'équipe qui s'est imposé sur le fil à Vannes, huit changements sont à prévoir.

C'est toute la 3e ligne qui va changer. Le trio Mamea-Brazo-Fifelea sera mis au repos. Ce sera autour,d'un brelan d'as : Strokosch- Chateau - André de montrer son savoir-faire. À Biarritz, l'USAP va user d'une nouvelle charnière. Le duo Ecochard-Seguy qui débuta sur le banc en Bretagne et qui fut décisif dans le money-time mènera le jeu. Ce sont deux experts du jeu au pied de pression. À eux de jouer.

À Jens Torfs et à Adrea Cocagi d'enchaîner au centre de l'attaque, ils seront encadrés aux ailes par Samuel Faconnier qui va découvrir Aguilera et Jean-Paul Pujol qui le connaît par cœur y soufflant le chaud et le froid.
À Jonathan Bousquet d'assurer ses arrières.

2. Carbou , l'incontournable, De Fauverge, son double

Devant le tandem Eru-Labouteley en 2e ligne devrait avoir les faveurs du staff. Tout comme le trio Forletta - Carbou - Muller voire Stéphan Kotze, la dernière recrue sud-africaine appelé à résister à une première ligne biarrote qui fait référence en ProD2.

C'est elle qui détiendra une des clés d'un classique de ProD2 entre deux sérieux prétendants à la remontée en Top 14. Avantage toutefois au Biarritz Olympique qui est nvaincu à Aguilera. Six matches, six succès et une montée en puissance. L'USAP est prévenue mais n'est pas surprise.

D.J.

PERPIGNAN (l'équipe probable).- Bousquet.- Pujol. Torfs, Cocagi ou Lucas Faconnier - (o) Seguy (m) Écochard - Strokosch, Chateau - André - Eru, Labouteley - Forletta ou Walcker, Carbou, Muller ou Kotze.

Sur le banc : De Fauverge, Walcker ou Forletta, Botha, Raynaud, Deghmache, Selponi, Lucas ou Cocagi et Kotze. 24e Mailau, 25e Vivalda.

xxxxxxxxxxxx

PERPIGNAN (l'équipe qui a battu Vannes - 22-23).- Bousquet.- Pujol. Torfs, Cocagi, Faconnier - (o) Selponi (m) Deghmache - Brazo, Mamea, Faelefa - Botha, Eru - Forletta, Lam, Boutemmani.

Sur le banc : Carbou. Walcker, Labouteley, Chateau, Ecochard, Seguy, Lucas et Muller.

xxxxxxxxxxxx

* La saison dernière (jeudi 1er décembre 2016)

Biarritz - Perpignan 22-19 (9-6 à la mi-temps)

LES ÉQUIPES

PERPIGNAN : Farnoux - Pujol, Piukala, Mafi, Cocagi - (o) Bélie - (m) Écochard - Bachelier, Brazo, Strokosch - Millo-Chluski, Vivalda - Forletta, Carbou, Brown.

Sur le banc : Genevois, Mailau, Vilacéca, Chateau ou Mamea, Descons, Marty, Torfs et Muller ou Tomaczyck.

BIARRITZ : Hamdaoui - Vaka, Delai, Gimenez, Giresse - Le Bourhis (o), Lucu (m) - Roumat, Manu, Placines - Singer, Sousa ; Giudicelli, Roumieu (cap), Cabarry.

Sur le banc : Levi, Lourdelet, Bastien, Nabou, Magnaval, Caire, Usarraga, Assi

LES ARBITRES

Arbitre central : Vincent Blasco-Baque assisté à la touche de Christine Hanizet et de David Rosich - Juges d'en-but Frédéric Gracianette et Stephane Lamagneré - Arbitre n°4 Antoine Leroy - Arbitre n°5 Adrien Marbot.

* Comme par hasard ce sera le même arbitre qui officiera jeudi soir à Biarritz.